La LFP part en croisade contre les fumigènes

FFF Federation Francaise de FootballEn assemblée générale de ce vendredi à Marsillargues, en hommage à Louis Nicollin, la LFP a remis de l’huile sur le feu dans le débat sur les fumigènes dans les stades français. Après les propos récents de Noël Le Graët, président de la FFF qui avait demandé leur suppression totale, ce fut en effet au tour de la Ligue de Football Professionnel d’abonder dans ce sens en adoptant des positions dures, comme l’a relaté l’Equipe.

« Nous n’avons pas été surpris par la position de Noël Le Graët. Nous en avions d’ailleurs parlé longuement avec lui. Et nous avons fait ensemble des demandes à divers ministères, d’autant que le football amateur n’est pas exempt de ce problème » a déclaré la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour, qui souhaite « éradiquer » la pyrotechnie des stades, en hausse de 60% cette saison. Le directeur général de la Ligue, Didier Quillot, a quant à lui ajouté : « c’est clairement une priorité. On va faire des propositions tous ensemble pour que ce phénomène disparaisse lors de la prochaine saison. »

Au-delà de la problématique des fumigènes, la LFP a également évoqué d’autres éléments, tels que l’instauration d’un quatrième changement possible lors des prolongations de certaines compétitions (Finale de la Coupe de la Ligue, Playoffs et barrages), ainsi que la commission de discipline.  

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.