Pascal Nouma et l'attrait du championnat turc

Pascal Nouma RC LensDepuis quelques saisons, le championnat de Turquie attire de plus en plus de joueurs français et Pascal Nouma explique les raisons de cet attrait. Pour l'ancien Lensois, qui avait rejoint Besiktas en 2000 après deux saisons au RC Lens, c'est notamment une raison financière et salariale, avec des salaires versés très importants.

« Y a de la caillasse (rire) ! Moi, ce que je gagnais il y a dix ans, tu peux le multiplier par quatre ou cinq. Et c'est du net. Avant, les joueurs allaient en Angleterre mais, maintenant, ils viennent en Turquie. En 2000 (il y a évolué en 2000-2001 et en 2002-2003), je touchais 90 000 euros net, aujourd'hui, les gars prennent 250 000, 300 000, 400 000 ou plus... Alors tu comprends pourquoi le Championnat attire. Et la Turquie possède des infrastructures de très haut niveau, des centres d'entraînement avec des hôtels, des restaurants... En plus, il y a une nouvelle médiatisation avec beIN Sports en France (qui diffuse les matches de Süper Lig). Quand je suis arrivé, c'était bien différent. Le centre d'entraînement était très vieux mais les dirigeants avaient la volonté de développer le football turc et ils l'ont bien fait. »

Source : L'Equipe

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.