Thomas Ephestion : « On est en plein cauchemar en ce moment »

Thomas Ephestion RC Lens 05Encore une fois battu au terme d'une rencontre marquée par un envahissement du terrain, le RC Lens combre une nouvelle fois. A l'issue de ce quatrième revers en quatre matchs, Thomas Ephestion confie ce sentiment d'impuissance des Sang et Or, ce sentiment que tout se ligue contre le club, mais le milieu de terrain lensois continue de faire bloc derrière son entraîneur Alain Casanova, dont la démission a une nouvelle fois été réclamée par le public du stade Bollaert-Delelis.

« Ca commence à faire beaucoup. Tout est contre nous en ce moment. On ne va pas parler de chance ou de malchance. Sur les 4 buts, il y en a deux qu'ils ne remettront pas de sitôt. On est en plein cauchemar en ce moment. Il faut qu'on se réveille le plus tôt possible car une saison, ça va vite. L'année dernière, ça nous a coûté cher. On a fait une très bonne entame de match. Tout le monde était concerné.

On est dans une passe où ce n'est pas évident. On est un grand club, en Ligue 2. On se doit d'être à l'échelon supérieur et, comme on n'a pas les résultats qui suivent… Quand on se prend un but comme aujourd'hui, ce n'est pas facile de se relever. On a eu une lueur d'espoir avec le pénalty de Kévin Fortuné. Après, le dernier but est anecdotique, avec une belle action et un beau centre.

Je ne pense pas qu'un changement d'entraîneur soit la solution. On est tous avec le coach, tous dans le même bateau. Ce n'est pas le coach qui joue, ce sont les joueurs. »

Source : BeIn Sports (propos transcrits par Thomas pour MadeInLens)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>