Gervais Martel : « En Ligue 2, on n’arrive pas à équilibrer recettes et dépenses »

Gervais Martel RC Lens 01Avec ses structures comme la Gaillette et le stade Bollaert-Delelis, le RC Lens continue d’avoir des dépenses importantes, bien plus que dans la plupart des clubs de Ligue 2. Forcément, comme le confirme Gervais Martel, l’équilibre entre recettes et dépenses est impossible à réaliser, sauf à vendre des jeunes issus de la formation lensoises comme ces dernières saisons.

« Quand on est en Ligue 2, on n’arrive pas à équilibrer les recettes et les dépenses car, avec les structures, on a celles d’un club de Ligue 1. Mais derrière, il y a les ventes et les achats de joueurs. A Lens, Dieu merci, on a toujours eu une formation performante, ce qui nous a permis d’être là aujourd’hui. Du temps où ça allait mal il y a un an ou deux, si on n’avait pas réussi à vendre des joueurs comme Baptiste Guillaume ou d’autres, on n’aurait pas réussi à faire l’équilibre. On est confrontés à ce problème : c’est difficile pour le sportif, pour l’ensemble des actionnaires et pour nous. Mais on se bat tous les jours pour avoir une équipe compétente. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) et transcrits par Thomas pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>