En plein dans le MiL : La saison de Kévin Fortuné

Kevin Fortune RC Lens 03La saison 2016-2017 du RC Lens étant désormais achevée, c’est désormais l’heure des bilans pour l’effectif club lensois.

A partir du mercredi 24 mai et durant les prochains jours, l’équipe de MadeInLens va passer au crible et analyser la saison de chaque joueur Sang et Or dans notre rubrique « En plein dans le MiL ».

Et après les gardiens de but, les défenseurs, les milieux de terrain et Habib Habibou hier, nous continuons sur notre lancée et sur les attaquants avec le bilan de la saison de Kévin Fortuné.

L'arrivée de Kévin Fortuné à Lens pendant l'été 2017 pourrait se résumer à l'adage suivant : " en France on n'a pas de pétrole mais on a des idées ". Faute de gros moyens financiers, les dirigeants Sang et Or doivent dénicher l'oiseau rare et si possible sans trop "taper" dans les caisses du club. Ils se tournent alors vers le championnat national et plus précisément à Béziers pour jeter leur dévolu sur le meilleur buteur de la division (17 buts). Pour 50 000 €, l'affaire se conclue et Kévin Fortuné rejoint les rangs lensois pour une année.

Et très vite l'ex-biterrois trouve sa place dans le onze de départ concocté par Alain Casanova. Buteur contre Tours dès la 2ème journée, il récidive à Nîmes une semaine plus tard après avoir mystifié son défenseur et le gardien d'une feinte de frappe sublime.

Pour un joueur dont c'est la première saison au niveau professionnel, les débuts sont remarquables. Sa fraîcheur et sa rapidité en font rapidement un des chouchous de Bollaert-Delelis. Le garçon détonne et étonne les observateurs.

Continuant sur sa lancée, Kevin fait régulièrement trembler les filets adverses. A mi-championnat, ses statistiques parlent pour lui avec ses 6 buts inscrits. Cerise sur le gâteau : un nouveau contrat lui est proposé et le garçon est désormais lié avec le Racing jusqu'en 2019.

Malheureusement, la suite de sa saison ne sera pas du même acabit. Les défenses se resserrent, les espaces se font plus rares et ne permettent plus au feu follet lensois d'être aussi décisif et efficace. Par moment, à l'instar de son compère Abdellah Zoubir, Kevin a tendance à jouer tête baissée, ce qui l'amène à oublier ses partenaires.

Terminant la saison sur les rotules, il affiche un bilan globalement positif pour son baptême du feu au plus haut niveau avec 8 buts auxquels s'ajoutent deux passes décisives.

La saison prochaine devra permettre à Kévin de poursuivre sa progression et de gagner en régularité sur 38 journées. Au regard de ce que l'on a pu voir, notamment lors de la première partie de championnat, tous les espoirs sont permis.

Note : 6,5/10

Mention : Pour ses débuts dans le monde professionnel, Kévin Fortuné aura soufflé le chaud et le froid. Ses débuts ont été tonitruants mais la suite moins évidente. Cependant, s'il affiche des progrès dans les petits  espaces, il sera de toute évidence un des piliers du secteur offensif Sang et Or pour l'exercice 2017/2018.

Texte de Nicolas Zatti pour MadeInLens.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>