RC Lens - Niort : les notes MadeInLens

38 RC Lens Niort Chamois Niortais NotesLe football est un sport merveilleux, à ce qu'il paraît. C'est sûrement vrai quand on est supporters strasbourgeois ou amiénois. Mais pour nous, supporters lensois depuis ce vendredi soir, il est surtout cruel.

Dans une ambiance des grands soirs, les Sang et Or ont fait le métier contre des Chamois Niortais qui auront joué le jeu jusqu'au bout. Et pourtant, le Racing restera une saison de plus en Ligue 2.

La faute à un scénario de folie qui nous aura fait passer de la 2e place, synonyme de ligue 1 à la 4e, synonyme de place du « con »  en quelques instants.

Pour le reste, nous n'en sommes pas à l'heure de chercher les raisons de cet échec - appelons un chat un chat - car il n'est jamais bon de réagir à chaud, surtout après une soirée où nos nerfs auront été soumis à rude épreuve.

Avant que le "Kostadinov" amiénois Emmanuel Bourgaud nous crucifie - il va longtemps hanter nos nuits celui-là - le RC Lens avait profité d'une belle entame de match en marquant deux fois en moins de 20 Minutes (Erasmus 7e, Cristian Lopez 16e). L'essentiel était fait et même si les Niortais ont réduit le score en seconde période et se sont procurés de belles occasions, Cristian Lopez, en renard des surfaces, mettait le Racing à l'abri en poussant au fond des filets un coup franc repoussé par le gardien adverse (87e).

Mais au final, chacun d'entre nous aura passé une bonne partie de la soirée à consulter son smartphone pour connaître les résultats de nos adversaires directs.

C'est bien là le souci de ne plus avoir son destin entre les mains. Devoir compter sur les autres équipes pour rêver à une montée directe ou un barrage.

On y a tous cru : Sochaux a mené 2-0 contre Troyes, Reims a égalisé contre Amiens. Cependant, comme tous les joueurs lensois, nous nous sommes effondrés, anéantis par un scénario que même Alfred Hitchcock n'aurait pu imaginer. C'est à ce moment qu'on repense à tous ces points bêtement perdus à domicile, notamment, en début de saison, ou contre Auxerre ou plus récemment face à Strasbourg.

Le football est un sport merveilleux ? il me faudra quelques temps pour en être à nouveau convaincu. Nous avions tous tellement envie de vivre un moment de communion, de joie et de folie. À la place, nous sommes tristes et frustrés. Les lendemains vont être difficiles.

Les notes du RC Lens : Douchez (7), Lala (5,5), Duverne (6), Cvetinovic (6), Hafez (6), Bourigeaud (6,5), Koukou (5), Fortuné (5,5), Erasmus (6), Habibou (5,5), Lopez (6,5)

Nicolas Douchez RC Lens 07Les satisfactions :

Nicolas Douchez : une bonne prestation et quelques arrêts décisifs et déterminants en seconde période sur les occasions de Niort, qui aurait pu égaliser à 2-2 à quelques reprises.

Cristian Lopez : quel renard ! quel attaquant ! Encore un doublé pour l'attaquant du RC Lens qui termine la saison en boulet de canon, avant de s'écrouler, inconsolable ! Son absence de quelques semaines aura coïncidé avec la période noire ddu club lensois... Pourvu que le Racing puisse le conserver au mercato, mais ce sera difficile.

Les supporters : 37 000 supporters, des chants à l'unisson, une ambiance superbe, festive et portée par les résultats favorables… jusqu'à cette dernière seconde fatidique où le stade Bollaert-Delelis s'est tu, happé par la douleur, la déception, l'incrédulité et l'écoeurement de ce scénario si dur.Cristian Lopez RC Lens 07

Les déceptions :

Le scénariste de la fin de match : ce n'est pas sur ce dernier match que le RC Lens a raté la montée, mais le dénouement s'avère cruel, terrible, avec ce but d'Amiens dans les dernières secondes des arrêts de jeu.

Quelle équipe l'an prochain ? Il faudra être rapidement fixé sur l'effectif qui reprendra la saison en juillet ainsi que sur le maintien ou non du staff technique. Il ne faut pas oublier que nous avons aussi perdu la montée au début du championnat avec l'arrivée tardive de nouveaux joueurs. A méditer.

Le coaching d'Alain Casanova :

Rien à redire ni à reprocher sur ce match : l'entraîneur lensois a reconduit une équipe en forme, qui a très bien débuté face aux Chamois Niortais, avant quelques frayeurs en seconde période.

La prestation de Niort :

Contre le RC Lens, les Chamois Niortais n'étaient pas en vacances et cela s'est vu. Certes, ils ont démarré le match avec 15 minutes de retard et deux buts encaissés mais les joueurs de Denis Renaud auraient pu espérer mieux en seconde période, manquant quelques occasions de revenir au score à 2-2 quand les Sang et Or ont reculé.

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>