GFC Ajaccio - RC Lens : les 3 points de l'espoir

38 RC Lens Niort Chamois Niortais ResumeEn se déplaçant à Ajaccio, le RC Lens avait un objectif et un souhait : l'objectif était de revenir victorieux de Corse et le souhait était de profiter d'une éventuelle sortie de route des équipes de tête pour remonter sur le podium.

Si les Lensois se sont largement imposés en Corse (0-4), il en a été de même pour Amiens et Troyes, respectivement victorieux de Laval (3-0) et de Reims (2-0). De son côté, Strasbourg a été tenu en échec à Niort (2-2) tandis que Nîmois (3-1 contre l'AC Ajaccio) et Brestois (2-1 à Bourg) restent toujours à l'affût derrière les Sang et Or. Au classement, statu quo : le Racing est toujours 4e, à un point de Troyes et d'Amiens et à deux points de Strasbourg.

Autant dire que nous allons vivre une dernière journée de folie où pas moins de 6 equipes peuvent prétendre à la montée ! Un championnat de dingues où les supporters n'ont pas fini de se ronger les ongles !

Mais revenons à la large victoire de nos couleurs en terre ajaccienne. Point très positif : le Racing a amélioré sensiblement sa différence de buts (+17) et, avant l'ultime étape, il ne faut pas se gêner de disposer d'une corde supplémentaire à son arc. Le succès lensois s'en est tenu à Christian Lopez, auteur d'un hat-trick (16e, 42e sur penalty, 88e), Kevin Fortuné (deux passes décisives et un penalty provoqué) ainsi qu'à "Superbibou" qui avait rapidement ouvert le score à la suite d'un contre rapidement mené (16e).

S'il n'y a rien à ajouter sur le plan comptable, il en fut tout de même bien autrement sur la manière. Peut-être était-ce dû à l'enjeu, mais les Lensois n'ont pas dégagé une sérénité folle et, sans la maladresse des attaquant ajacciens, le scénario du match aurait pu prendre une autre tournure et n'aurait pas manqué de donner des sueurs froides aux supporters du RC Lens.

En effet, malgré deux buts d'avance à la pause, les Sang et Or ont vu quelques vagues corses se succéder et, sans une certaine réussite côté lensois, le GFC Ajaccio aurait pu réduire l'écart.

Quoiqu'il en soit, les trois points acquis vont nous permettre de rêver à tous les scénarios possibles vendredi soir prochain lors de la venue de Niort au stade Bollaert-Delelis.

Justement, à ce propos, recevoir Niort lors d'une dernière journée de championnat doit raviver quelques souvenirs aux anciens supporters Sang et Or dont je fais partie.

Le 4 juin 1988, devant plus de 42000 spectateurs, le Racing avait accueilli les Chamois Niortais dans un "match de la mort" lors de la 38e et dernière journée de championnat de 1ère division. L'équation était simple : le vainqueur se maintenait et le perdant était condamné à la descente. Ce soir-là, grâce notamment à deux buts de Chérif Oudjani, les Lensois l'avaient emporté 3-1 et s'étaient sauvés d'extrême justesse.

Près de 30 ans plus tard, ce serait extraordinaire de revivre une telle soirée et de partager l'émotion d'une remontée avec tous les supporters. Avec l'aide de Sochaux (qui reçoit Troyes) et de Reims (qui accueille Amiens), nous avons tous l'espoir qu'il en soit ainsi. Verdict vendredi prochain vers 22h15.

Cette soirée exceptionnelle sera bien entendu à suivre en live sur MadeInLens.com, avec un live radio en compagnie de notre partenaire RBM 99.6FM

Nicolas Zatti

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.