Red Star - RC Lens : les notes MadeInLens

28 Red Star RC Lens NotesAu terme d’un match un peu fou, où le RC Lens semblait devoir encore « se les bouffer » en s’inclinant 2-1 après avoir manqué de nombreuses occasions, les Sang et Or ont renversé le match dans les derniers instants sur deux buts d’Habib Habibou et Cristian Lopez. Avec ce succès, le Racing confirme sa victoire contre Valenciennes dans le derby, conforte sa deuxième place de la Ligue 2 et revient à trois points de Brest, qui a chuté à domicile contre l’AC Ajaccio.

Les joueurs d’Alain Casanova, révoltés en fin de match, ont su se transcender pour aller chercher le match nul puis la victoire dans les derniers instants, malgré deux coups de poignard d’un Red Star globalement dominé sur ce match.

Retrouvez les notes MadeInLens des joueurs artésiens ainsi que les appréciations des principaux protagonistes de la rencontre.

Les notes du RC Lens :

Douchez (5) – Lala (6), Duverne (6), Cvetinovic (6), Hafez (6) – Autret (7), Bourigeaud (8), Bostock (7), Zoubir (5)  – Lopez (6), Erasmus (3) (Fortuné)

Non entrés en jeu : Vachoux, Oparé, Koukou.

Entraîneur : Alain Casanova (6)

Les déceptions : 

Kermit Erasmus (3) : Souvent dans les bons coups en première période, l’attaquant était souvent entre les lignes, dans les bons espaces, mais il n’a jamais réussi à faire le bon choix. Soit ses frappes lointaines étaient écrasées et peu dangereuses, soit il a tergiversé et n’a pu enchaîner. Il a apporté dans le pressing offensif, mais ça reste trop peu, beaucoup trop peu.

Abdellah Zoubir (5) : techniquement, Abdellah Zoubir est au-dessus, mettant la misère à plusieurs reprises à ses adversaires, mais il va falloir qu’il lâche son ballon !!! Que c’est pénible de le voir garder le ballon alors qu’une passe aurait été plus bénéfique. Il manque aussi deux énormes occasions face à Lembet et ces deux ratés auraient pu coûter cher… Il se rattrape à mes yeux avec ce déboulé superbe sur le but égalisateur d’Habib Habibou mais, si le Racing n’avait pas gagné, j’aurais été plus sévère dans ma note.

Nicolas Douchez  (5): C’est sévère mais j’assume pleinement. Très peu sollicité durant le match, le gardien lensois est fautif à mes yeux sur le but de Ngamukol. L’attaquant s’était excentré et a réussi à marquer dans l’angle fermé… mal bouché par le gardien lensois.

Les satisfactions :

Benjamin Bourigeaud RC Lens 03Benjamin Bourigeaud (8) : Au four et au moulin, tant défensivement qu’offensivement ! Il a réussi un très bon match, récupérant de nombreux ballons pour les bonifier offensivement. Quel match du milieu de terrain lensois, ponctué d’un but très important sur l’égalisation du Racing. Quelques instants plus tard, il dispose d’une bonne occasion, mais Lembet repousse sa frappe d’une main ferme.

Mathias Autret (7) :  Deuxième titularisation et bon match encore du milieu offensif du RC Lens. Souvent dans les bons coups sur son côté gauche, il a apporté en créant des décalages, avec de bonnes passes. A la 61e minute, sa frappe du gauche aurait mérité d’être dans le but… Physiquement, il s’est éteint après la 70e minute et a logiquement été remplacé par Habib Habibou.

Le coaching d’Alain Casanova (6) : Son choix d’aligner Kermit Erasmus dès le départ n’est pas vraiment une réussite et l’attaquant, sorti à la 51e minute et remplacé par Kévin Fortuné, n’a clairement pas marqué de point. Mais son coaching offensif, lançant Habib Habibou à la place d’un Mathias Autret qui a beaucoup donné, a été payant bien que très risqué…

Les supporters du RC Lens (10) : Un parcage visiteurs bien garni en déplacement, une ambiance de feu, des chants incessants et un duel dans les tribunes qui n’a pas eu lieu. Bref, génial!!

Le scénariste de la rencontre (10) : Dominer largement la rencontre, être mené deux fois au score contre le cours du jeu, revenir au score et s’imposer dans les dernières secondes, avec une défaite de Brest en parallèle… Suspens et émotion, délivrance et joie finale : le scénariste du match mérite un Oscar !!

La note du Red Star (4) :

Face au RC Lens, Claude Robin devait composer sans sa défense centrale et ça s’est senti. La défense du Red Star a beaucoup plié, tandis que le reste de l’équipe n’a pas vraiment apporté le danger, en dehors de quelques banderilles. Malheureusement pour les Lensois, Ngamukol marque sur une des rares frappes cadrées… et Sané sur un contre. Ce n’était pas beau, mais efficace… Heureusement pour les Audoniens que le gardien Lembet était dans une forme extraordinaire, sauvant son club d’une défaite qui aurait été méritée pourtant, vue la physionomie de la rencontre.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>