En plein dans le MiL : le bilan des milieux défensifs du RC Lens

John Bostock RC Lens 04Après le comparatif entre le RC Lens saison 2015-16 et celui de 2016-17, le bilan des six premiers mois d'Alain Casanova, des besoins du RC Lens pour ce mercato hivernal, MadeInLens.com a débuté sa série de bilan des joueurs par les gardiens de buts, les latéraux et les défenseurs centraux et nous continuons ce mercredi avec les milieux défensifs.

Avec l’arrivée d’Alain Casanova, le passage à un schéma tactique en 352 promettait une révolution tactique en défense, mais aussi au milieu de terrain. Mais les faits sportifs et extrasportifs ont amené l’entraîneur lensois à revoir sa copie au niveau des choix de ses joueurs, mais aussi au niveau tactique en revenant à un 442.

L’entrejeu lensois s’est également profondément renouvelé. Fers de lance la saison passée, Wylan Cyprien et Jean-Philippe Gbamin ont été transférés vers Nice et Mayence, alors que Pierrick Valdivia était en fin de contrat et le fantôme Guirane N’Daw a été libéré de son contrat à l’automne. Seul Benjamin Bourigeaud a survécu à ce changement et fait figure « d’ancien » désormais au sein du milieu du RC Lens dans un secteur très fourni.

Benjamin Bourigeaud :

Benjamin Bourigeaud RC Lens 09Lancé par Eric Sikora dans le bain professionnel, Benjamin Bourigeaud est resté au RC Lens cet été, voyant ses amis partir sous d’autres cieux. Pas forcément titulaire sous Antoine Kombouaré, cette saison le voit grandir, progresser et s’affirmer comme un titulaire indiscutable dans une doublette avec John Bostock. Auteur de deux buts, dont celui hyper-jouissif contre Valenciennes dans les dernières secondes, le jeune milieu de terrain réalise un début de saison plein et il est à espérer que ça se poursuive sur les prochains mois.

John Bostock

Le maître à jouer ! Arrivé en juillet au RC Lens en provenance de Louvain, John Bostock n’a pas tardé à se mettre en évidence sous le maillot lensois. MVP MadeInLens et lauréat des Trophées UNFP en septembre et octobre, le milieu anglais s’est vite imposé comme le métronome des Sang et Or. Son association et son entente avec Benjamin Bourigeaud font des merveilles, tout comme son jeu long, ses coups de pied arrêtés (qui trouvent souvent un Lensois contrairement aux années passées) ou ses pénaltys. Et n’oublions pas ses 5 buts ! Bref, John Bostock s’est révélé cette saison pour le bien du RC Lens et chacun espère que ça se poursuivra sur les prochains… et les prochaines saisons !!!!

Djiman Koukou RC Lens 03Djiman Koukou

Arrivé libre en provenance de Niort où il sortait de plusieurs bonnes saisons, Djiman Koukou s’avère un peu en peine au RC Lens. S’il a débuté dans la peau d’un titulaire avec un milieu à trois récupérateurs, l’ex Chamois a pris rapidement place sur le banc des remplaçants avec le changement tactique opéré par Alain Casanova et, surtout, l’émergence de la paire Bourigeaud – Bostock. L’arrivée d’Adama Guira en fin de mercato a encore réduit ses possibilités de temps de jeu, limité à la Coupe de France et quelques entrées en jeu en Ligue 2. S’il devrait rester au mercato hivernal et profiter de l’absence d’Adama Guira pendant la CAN, sa situation ne devrait pas beaucoup changer lors de la suite de la saison.

Adama Guira

Arrivé dans les dernières heures du mercato, Adama Guira reste une énigme pour le moment. Entré en jeu contre Orléans, le milieu avait réalisé une bonne mi-temps, apportant son physique et de la sécurité dans l’entrejeu et gagnant sa place de titulaire sur le match suivant à Valenciennes… où il est expulsé après 8 minutes et une spéciale combo « contrôle pourri – fauchage énorme » qui l’a finalement cantonné sur le banc par la suite. Retenu pour la CAN, il manquera quelques semaines et cela lui sera certainement préjudiciable pour la fin de saison. Comme Djiman Koukou, il devrait se contenter des Coupes et d’entrées en jeu en fin de match pour sécuriser davantage l’entrejeu.

Jean-Ricner Bellegarde

Appelé parmi le groupe lensois lors de la préparation, Jean-Ricner Bellegarde était titulaire lors des deux premiers matchs mais a progressivement disparu du groupe, notamment en raison de la concurrence et du changement tactique. Pour sa première saison, le jeune milieu bénéficie toutefois de temps de jeu en entrant en fin de match et dans les Coupes, lui permettant de se montrer et de faire parler sa technique. A noter qu’il a été l’auteur de la passe décisive sur l’égalisation de Viktor Klonaridis contre Reims. Pour la suite de la saison, il devrait continuer à glaner un peu de temps de jeu pour poursuivre son apprentissage.

Patrick Olsen RC Lens 04

Patrick Olsen

L’interrogation de la saison. Qu’a fait Patrick Olsen pour être mis au placard et n’avoir jamais sa chance ? Intéressant sur son temps de jeu la saison passée, avec 4 buts à la clé, le milieu danois a complètement disparu cette saison. Envoyé quelques temps en réserve à l’automne, il avait réalisé de bonnes prestations, au point de postuler un temps pour incorporer le groupe en Coupe de France contre Marcq au 7e tour. Mais il avait finalement été laissé en réserve. Vu l’embouteillage chez les milieux défensifs, un départ au mercato est souhaité pour le club et pour le joueur.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>