En plein dans le MiL : le bilan des attaquants du RC Lens

Cristian Lopez RC Lens 08Après le comparatif entre le RC Lens saison 2015-16 et celui de 2016-17, le bilan des six premiers mois d'Alain Casanova, des besoins du RC Lens pour ce mercato hivernal, MadeInLens.com a débuté sa série de bilan des joueurs la semaine passée et nous achevons notre revue d'effectif ce mercredi par les attaquants.

"Poussez ! Poussez les avants Lensois !" Après un exercice 2015-2016 effectué sans véritable titulaire en pointe, Bekamenga ayant déçu au plus haut point, Nanizayamo n'ayait pas été épargné par les blessures et Simon Banza ayant montré du potentiel sans réellement le confirmer... Cette saison, la cellule de recrutement du Racing Club de Lens a décidé de s'épargner ce genre de soucis en recrutant à foison sur ces postes. Exit les avant-centre Bekamenga (déjà parti à mi-saison) et Nanizayamo, ainsi que les ailiers Chavarria, Lalaina, N'Diaye et Madiani (prêté), ne restait que Banza et Mathias Autret...

Les profils sont directement ciblés : des buteurs et des dynamiteurs ! Pour animer les ailes, les dirigeants Lensois attirent, avec tout notre étonnement et notre septicisme, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard, avant de faire signer en dernière minute Viktor Klonaridis, soit des paris loin d'être gagnés... En pointe, un nom met tout le monde d'accord : Teddy Chevalier, sa réputation en Belgique le précédant. Lens tente également deux coups sur le marché en attirant le meilleur buteur de National, Kévin Fortuné, et le goleador du championnat roumain, Cristian Lopez.

Dans le système en 3-5-2 initialement dessiné par Alain Casanova, Mathias Autret et Abdellah Zoubir se partagent les deux places en pointe sans être de vrais attaquants et d'ailleurs sans grande réussite... La révélation Fortuné vient rebattre les cartes en le plaçant en pointe d'un 4-3-3 après 4 buts en 3 rencontres (avec le match de coupe de la Ligue), avant que le système ne bascule dans une sorte de 4-4-1-1 avec l'arrivée de Cristian Lopez, pur 9 incapable d'évoluer autre part qu'à la pointe d'une attaque, épaulé par un 9 et demi.

Sur un plan collectif, l'attaque lensoise a mis du temps à se roder, passant par deux systèmes avant de se stabiliser et de trouver la formule pour enchaîner, se plaçant à mi-saison comme la 4ème meilleure attaque avec 25 buts au compteur. 

Sur le plan individuel, on peut directement répartir les joueurs en quatre groupes distincts : les réussites, les échecs, les montées en puissance et les interrogations.

- Les réussites : dès les matchs amicaux et les premières échéances de l'année, Abdellah Zoubir a de suite confirmé son potentiel. Agaçant par moment, il n'en reste pas moins influant et décisif, avec 5 passes décisives et un but en une demi-saison, il est le vrai détonateur de l'attaque lensoise. Kévin Fortuné, le vrai pari venu du monde amateur, n'a pas tardé à confirmer son potentiel avec ses 6 premiers buts en pro et un seul petit bémol sur sa difficulté à varier son jeu. Malgré tout, son engagement et sa vitesse font beaucoup de bien au RCL, surtout depuis son replacement en 9 et demi. Cristian Lopez est la dernière belle surprise de cette première partie de championnat. L'Espagnol formé au Real Madrid n'a pas tardé à confirmer son potentiel de buteur, avec un but dès sa deuxième apparition en championnat. Avec 6 buts, il a montré qu'il était ce type d'attaquant face auquel il ne fallait pas laisser trainer le moindre ballon, cet attaquant qui nous manquait cruellement ces dernières années.

- Les montées en puissance : de ce côté, on ne peut parler que d'Abdelrafik Gérard. L'ancien Cristollien, formé au PSG, a déclenché le plus grand des scepticisme chez les supporters Sang et Or à son arrivée. Sa première partie de saison confirmait d'ailleurs ce que certains pensaient de lui... Mais un match va tout changer : RC Lens - Red Star ! Titulaire surprise, il va réaliser une grosse partie, amenant énormément de danger sur son côté droit avant de s'installer sur la durée à ce poste qui manquait d'un véritable titulaire en puissance.

- Les déceptions : la grosse déception de cette saison se nomme clairement Mathias Autret ! Meilleur attaquant Lensois la saison passée, il avait eu du mal à terminer la saison sur un bon rythme et a démarré celle-ci sur le même faux rythme... Si certains ont parlé de totem d'immunité en parlant de lui, on pouvait tout de même comprendre Alain Casanova dans son entêtement, tout le monde connaissant son potentiel. Mais à force de prestations fantomatiques, le terrain aura eu raison de sa place de titulaire, le breton devant se contenter de bouts de matchs pour refaire son retard sur Gérard... Viktor Klonaridis, arrivé en total manque de rythme, constitue également une déception à mes yeux. Au fait de ses performances dans le championnat grecque, j'attendais beaucoup de ce vif ailier. Malheureusement pour lui comme pour le RCL, le belge n'a pas encore su s'adapter au championnat français et a été trop irrégulier pour pouvoir prétendre à une place de titulaire...

- Les interrogations : arrivé avec une belle réputation, Teddy Chevalier n'aura joué que... 26 minutes en championnat. Avec un départ prévu en janvier, on n'en saura pas plus sur "Baloteddy"... C'est un peu la même interrogation qui entoure Simon Banza qui n'aura disposé que d'un match de coupe contre une équipe amateur. Apparu en coupe, Bilal Bari a montré du potentiel, tout comme Mounir Chouiar, en qui Alain Casanova semble porter beaucoup d'espoir !

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>