Marcq-en-Baroeul - RC Lens : pas de mauvaise blague !

Coupe de France Marcq en Baroeul RC LensC'est le charme de la Coupe de France : les amateurs de l'Olympique marcquois reçoivent le RC Lens pour le compte du 7e tour. Si l'affiche proposée au stadium de Villeneuve d'Ascq ce soir (19h30 à suivre en Live sur MadeInLens) paraît hautement déséquilibrée, entre des nordistes évoluant en division honneur régionale (DHR), l'équivalent du 7e échelon national, et des artésiens candidats déclarés à la montée en L1, il faut se méfier de cet instantané.

Dame Coupe de France offre en effet régulièrement des exploits où les amateurs survoltés se paient des pros parfois trop suffisants dans leur approche d'un tel match. Pour éviter pareil affront, les Sang et Or devront aborder cette rencontre avec le plus grand sérieux pour faire respecter la hiérarchie. Radiographie des forces et faiblesses en présence.

Les raisons d'avoir confiance :

- le groupe retenu par Alain Casanova pour ce match : l'entraîneur lensois aurait pu se permettre de mettre la moitié de l'effectif habituel au repos pour épargner des organismes parfois émoussés par l'enchaînement des rudes joutes de Ligue2. Il n'en est rien, les seuls absents notables sont les joueurs partis en sélection (Ba, Chouiar...), Lala qui purge son dernier match de suspension, et Fofana toujours en phase de reprise. Si Cristian ne peut répondre présent pour cette rencontre, Bostock, un moment pressenti en sélection de Trinidad et Tobago sera finalement présent. Même les habituels "bannis" que sont Olsen, Chevalier et autre Landre ne seront pas du déplacement, preuve de l'importance qu'accorde Casanova à cette entrée dans la Coupe de France.

- l'état d'esprit dont font preuve les Sang et Or : depuis le début de la saison, si les prestations sont parfois mitigées, surtout à domicile, les lensois font preuve d'un état d'esprit très positif. Tel que le souhaite le coach artésien, le collectif prime, et les individualités brillent à travers lui. Cet esprit de corps, révélateur d'un groupe qui vit bien ensemble, devrait permettre, s'il anime à nouveaux nos lensois, de franchir l'obstacle marcquois sans encombre.

- l'envie de faire un vrai parcours dans cette Coupe de France : si la Ligue2 concentre évidemment toute l'attention des lensois, les coupes nationales sont prises avec le plus grand sérieux. L'aventure en Coupe de la Ligue s'est finie prématurément contre le Paris FC, raison de plus pour miser sur la Coupe de France, qui pourrait permettre après les premiers tours franchis, de rencontrer des équipes de l'élite. Avec un tirage favorable, et des matchs à Bollaert-Delelis, on peut même imaginer le RC Lens effectuer un parcours honorable, comme cela avait été le cas il y a quelques saisons, échouant finalement en quarts contre Bordeaux, sous les ordres d'Eric Sikora.

 

Les raisons de se méfier :

- Une équipe en pleine bourre dans son championnat : première de son groupe de DHR, l'olympique Marcquois reste sur cinq victoires en autant de matchs. Coaché par un jeune entraîneur, Frédéric Advice acien pensionnaire du centre de formation du LOSC, le club nordiste se donne les moyens de voir plus haut. La préparation de la rencontre aura permis aux amateurs de goûter au sauna, aux bains froids et à leurs vertus, tels de vrais pros. Un vrai staff encadre l'effectif marcquois, qui peut s'appuyer sur un préparateur physique, deux adjoints, un entraîneur des gardiens, un kiné, et même...un analyste vidéo ! De quoi mettre en place un dispositif à même de gêner le plus possible l'ogre lensois.

- La difficulté des lensois à mettre à mal un bloc bas et compact : les hommes d'Alain Casanova le montrent à chaque sortie ou preque à Bollaert-Delelis. C'est pourtant ce à quoi il va falloir s'attendre durant ce 7e tour de la Coupe de France ! Aussi vaillants soient-ils, on ne va pas demander en plus aux joueurs de DHR de faire le jeu face à une Ligue2 ! Certainement disciplinés tactiquement, et disposant d'arguments techniques, les joueurs de Frédéric Advice chercheront certainement à contenir dans un premier temps les assauts lensois, avant de se montrer dangereux en contre ou sur coups de pied arrêté. Un scénario que les supporters lensois connaissent déjà malheureusement par coeur cette saison ! Sans remonter plus loin qu'au week-end dernier d'ailleurs...

 

En conclusion, si les lensois jouent ce 7e tour avec sérieux, envie et détermination, la logique sera respectée face à des joueurs qui eux ne s'entraînent pas quotidiennement, ni même dans de telles installations. Pour ce faire, les hommes d'Alain Casanova auront fort intérêt à ne pas laisser leurs hôtes espérer trop longtemps, pour éviter que la confiance ne change de camp au fil du match. Cette équipe nordiste, en pleine bourre dans son championnat, est à prendre au sérieux, mais les arguments du RC Lens sont tout autres. Aux joueurs lensois de les faire valoir, et si possible sans jouer avec les nerfs de leurs supporters !

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>