updated 05/12/2016 05:34

Tenu en échec à Troyes, le RC Lens n'avance toujours pas

05 Troyes RC Lens ResumeAprès avoir concédé une défaite en championnat contre Amiens (0-1) et s’être fait éliminer en Coupe de la Ligue par le Paris FC (0-0, 6 t.a.b à 7), le tout à domicile et en l’espace de quatre jours, le RC Lens ne s’est pas rassuré en ne ramenant que le point du match nul, vendredi soir, de son déplacement à Troyes (1-1).

S’exiler loin de ses terres pour se dégager de la pression et ainsi renouer avec le succès, c’était le plan de marche d’Alain Casanova au moment de clore ce premier mois de compétition. Si le début de match a été porteur d’espoir, avec l’ouverture du score de John Bostock, les Lensois ont progressivement baissé de pied au fil de la rencontre, au point de concéder une égalisation logique au cœur d’une deuxième mi-temps particulièrement décevante. Avec un seul succès en cinq matches, le RC Lens pointe à la treizième place avec seulement six points au compteur.

Un penalty généreux

Après plusieurs entames poussives depuis le début de saison, ce sont bel et bien les Artésiens qui débutent la rencontre de la meilleure des manières, malgré une intense chaleur sur Troyes. Désireux de prendre le contrôle du match et de dicter leur rythme, les hommes d’Alain Casanova multiplient les phases de possession dans le camp adverse. Un bon début de match rapidement récompensé par l’ouverture du score de John Bostock, sur penalty, à la suite d’une faute peu évidente de Mamadou Samassa sur Zoubir (0-1, 8e). Pris à froid, les Troyens peinent à se rapprocher de la surface de réparation lensoise et doivent se contenter de corners pour porter le danger sur les cages de Nicolas Douchez (6e, 13e, 30e).  A l’inverse, le RC Lens manque le but du break sur un centre d’Anthony Scaramozzino mal négocié par l’arrière-garde troyenne (21e). Quelques instants plus tard, c’est Benjamin Bourigeaud qui met à contribution Mamadou Samassa d’une frappe dès 16 mètres (22e). La fin du premier acte se relève bien plus terne et pauvre en occasions.

 

Trop de lacunes pour l’emporter

Une baisse de régime qui pourrait s’expliquer par les efforts consentis en début de première mi-temps. Quoi qu’il en soit, les Troyens reviennent des vestiaires avec de bien meilleures intentions, alors que les Lensois semblent alors bien plus amorphes et bien moins solidaires dans les efforts. Après deux alertes de Darbion (49e) et Obiang (54e), le RC Lens finit par concéder l’égalisation après une tergiversation coûteuse d’Abdoul Ba. Coupable d’un dégagement manqué en début d’action, le Mauritanien a tout bonnement offert le but troyen sur un plateau en dégageant le cuir dans les pieds de Darbion (1-1, 60e). Sonné, le RC Lens a failli arracher la victoire sur une reprise à bout portant de Benjamin Bourigeaud bien détournée par Mamadou Samassa (76e). Une victoire qui aurait clairement été en trompe l’œil au regard de la prestation artésienne. A l’inverse, l’ultime frappe ratée de John Bostock symbolise parfaitement la soirée de Lensois plus que jamais en quête de confiance (87e).

 

Une nouvelle contre-performance qui a suscité la colère d'Alain Casanova, pour qui le « collectif qui a lâché un peu le match ». Pour autant, le technicien artésien n’a pas hésité à fustiger la prestation individuelle de Mathias Autret, considérant que l’ancien Lorientais devait « se remettre en question » et « devenir un footballeur de haut niveau. » Une sortie qui a le mérite d'être claire. Et s’il est vrai que le niveau de l’allier est en deçà des espérances, c’est en réalité l’ensemble du RC Lens qui déçoit en ce début de saison. De quoi remettre en question les ambitions collectives du début de saison ? L’avenir nous le dira. D'ici là, la mini-trêve à venir doit permettre au Racing de panser ses plaies et de trouver la bonne formule, afin de lancer réellement et définitivement sa saison. Il n'y a plus de temps à perdre. 

 

La feuille de match

Troyes : Samassa - Cordoval, Giraudon, Martial, Obiang - Azamoum (Confais, 85e) - Ben Saada (Kaye, 67e), Nivet, Darbion, Dingomé - Cacérès (Niane, 72e)

Remplaçants non utilisés : Zelazny (g.), Goteni.

RC Lens : Douchez – Lala, Duverne, Ba, Scaramozzino – Bostock, Koukou, Bourigeaud (Bellegarde, 84e) - Autret (Banza, 52e), Fortuné, Zoubir

Remplaçants non utilisés : Vachoux, Robert, Gérard.

Avertissements : Samassa (7e), Dingomé (90e) et Kaye (93e) pour Troyes ;  Fortuné (53e), Zoubir (56e) pour le RC Lens

  

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.