updated 05/12/2016 14:28

Francis Gillot : Pour la causerie, « il n'y a pas de recette miracle »

Francis Gillot RC Lens 02Durant cet Euro 2016, Francis Gillot est consultant de La Voix du Nord et, avant la finale de ce soir entre la France et le Portugal au stade de France, l'ancien Lensois livre son point de vue sur le match. Pour l'ex-entraîneur des Sang et Or, un élément sera déterminant pour les deux équipes : la causerie du coach d'avant-match.

« Ca serait grave de devoir mettre un coup de pied aux fesses d'un joueur à quelques heures d'une finale parce qu'il n'est pas motivé. Ils n'ont peut-être pas tous la même source de motivation, selon que ce soit une première ou une dernière. Il ne faut pas créer quelque chose d'artificiel et il n'y a pas de recette miracle. A deux heures du match, les joueurs attendent le schéma tactique, d'être guidés avec une présentation de l'adversaire, de ce qu'il faut faire et ne pas faire. La causerie, ce n'est pas non plus le dernier moment où l'entraîneur parle à ses joueurs. Tu peux encore glisser quelques mots à l'échauffement, quand le public remplit le stade. Les derniers mots ont souvent beaucoup plus d'impact. »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.