Rigobert Song : « On me montrait des photos de Metz, de Lens »

Rigobert Song RC LensA la Pitié Salpêtrière à Paris depuis son AVC survenu début octobre, Rigobert Song n'a que très peu de séquelles. Pour L'Equipe, l'ancien Lensois évoque sa sortie de coma et, peu après, le retour de la parole, les stimulations mémorielles où les médecins lui montraient notamment des images du RC Lens.

« Au début, je ne pouvais pas parler. Ils m'ont intubé car, quand je parlais, j'appuyais sur la gorge mais on ne comprenait rien. Aujourd'hui, quand on me voit, on ne peut même pas imaginer comment j'étais... J'ai reconnu très vite les gens et je les appelais par leur surnom de jeunesse. On me montrait des photos de Metz, de Lens, ça faisait partie de la stimulation pour activer la mémoire, et je me souvenais de tout. Alors, quand je fais de la rééducation, aujourd'hui, je veux aider les autres car je sais ce que c'est. J'en vois sur des fauteuils qui ont des séquelles et je les encourage. Je leur donne les cours ! (Rire.) Je dois leur filer le moral car j'ai vécu la même situation qu'eux. Certains ont perdu espoir, ils ont la tête ou la bouche inclinées, la main paralysée, mais ils peuvent compter sur moi. »

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>