RC Lens - ESTAC Troyes : première défaite pour les Sang et Or

RC Lens blasonAprès deux victoires contre Quevilly-Rouen et Avranches puis un match nul contre Chambly, le RC Lens affrontait Troyes ce mercredi pour son quatrième match amical d'avant-saison. Pour les Sang et Or, face à un promu en Ligue 1, c'est une première défaite qui fait mal et inquiète un peu, le Racing ne parvenant pas à marquer dans le jeu et montrant des difficultés à concrétiser ses occasions offensives.

Contre Troyes, Alain Casanova a dû composer avec la blessure de Dusan Cvetinovic, alignant une défense jeune avec Jean-Kévin Duverne, Maxence Carlier et Valentin Wojtkowiak notamment, ainsi que la recrue Christos Tasoulis. Jérémy Vachoux porte le brassard de capitaine pour ce match.

Ce sont les Troyens qui débutent le mieux la rencontre avec une frappe de Dingome, puis une reprise de Grandsir à côté. Il faut attendre la dixième minute pour voir la première action dangereuse des Sang et Or, repoussée par la défense. Un corner puis un coup-franc de John Bostock sont dégagés par la défense, un centre de Fortuné ne trouve pas preneur et est repoussé avec difficulté. A la 21e minute, un centre de Mouaad Madri trouve la tête d'Abdellah Zoubir qui passe juste à côté, alors que le public avait crié au but.

A la demi-heure de jeu, c'est Troyes qui ouvre la marque. Raphaël Caceres profite d'une sortie hors de sa surface ratée par Jérémy Vachoux sur un long ballon en profondeur et pousse le ballon dans le but vide. Mais l'ESTAC n'a pas le temps d'en profiter : deux minutes plus tard, Kévin Fortuné subit une faute de Vizcarrondo dans la surface et John Bostock se charge de l'égalisation, prenant à contre-pied le gardien troyen. A la 39e minute, Mouaad Madri double la mise, mais son but est refusé pour un hors-jeu logique.

Au terme de cette première période, le score est de 1-1 avec une bonne prestation des Sang et Or, qui ont été menés sur une erreur et ont su revenir logiquement au score.

Pour la seconde période, Alain Casanova n'a procédé à aucun changement, attendant l'heure de jeu pour faire tourner son effectif. Comme en première période, c'est Troyes qui démarre mieux la mi-temps, avec quelques actions repoussées par la défense lensoise et une frappe qui passe près de la lucarne de Jérémy Vachoux, qui se met en évidence avec une superbe claquette sur une frappe de Grandsir à la 62e minute.

Quelques instants plus tard, c'est Kévin Fortuné qui tente une frappe dans l'axe, mais trop peu dangereuse pour inquiéter le gardien troyen. A la 68e minute, l'entraîneur lensois change la quasi-totalité de son équipe. Seuls Jérémy Vachoux et Valentin Wojtkowiak restent en jeu. Alvaro Lemos dispute alors ses premières minutes en Sang et Or. Le latéral droit lensois se met rapidement en évidence... dans le mauvais sens, écopant d'un carton jaune à la suite d'une relance ratée et d'une grosse faute, le tout après deux minutes sur le terrain.

Face à un Racing très jeune, c'est Troyes qui en profite et double la mise sur un centre repris par Tinhan à la 76e minute. Les minutes suivantes sont à l'avantage des joueurs de Jean-Louis Garcia.

Si le Racing a plutôt dominé en première période, Troyes a mieux maîtrisé la seconde et l'emporte assez logiquement. Les Sang et Or subissent leur première défaite de la préparation et devront montrer un meilleur visage contre le Standard de Liège ce dimanche au Touquet.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>