Gervais Martel : « J’avais des actions dans le club et j’ai tout perdu »

Gervais Martel RC Lens 07Depuis la reprise du RC Lens par Solférino, mettant fin à trois années délicates avec Hafiz Mammadov, Gervais Martel est resté à son poste de président du RC Lens. Après des années de gestion extrasportive précaire, le dirigeant des Sang et Or ne cache pa sson soulagement de ne plus avoir en permanence en tête la peur du lendemain pour les finances du club lensois, même si cela a dû passer par de fortes pertes pour lui ces dernières années.

« S’ils avaient voulu que je parte, je serais parti. Mais ils voulaient que je reste avec eux. Je m’en réjouis. Les deux dernières années ont été extrêmement compliquées. Je me couchais le soir et je me levais le matin en me demandant comment j’allais faire pour continuer à pérenniser le club. Dieu merci, j’y suis arrivé sans dégâts. Je maintiens ce que j’ai toujours dit, il n’y a jamais eu le moindre retard (de paiement) à Lens. Ni un jour de salaire, ni un retard de charges sociales. Avec le recul, je m’en félicite.

Après, il s’agissait de passer par une phase de transition pour sauver Lens. J’avais des actions dans le club et j’ai tout perdu. J’avais une école de commerce, une boîte de formation, un golf, un hôtel.... Tout ça est parti. Mais il fallait se couper une main pour ne pas mourir. Et ensuite trouver des gens concernés par le club et avec qui je travaille bien. C’est le cas. »

Source : France Football

Derniers articles

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>