updated 06/12/2016 12:56

Grégory Maquet et l'aspect politique de la reprise du RC Lens

Gregory Maquet RC Lens Century 21 Benelux 01En début d'année, Grégory Maquet avait cherché à reprendre le RC Lens et avait notamment rencontré de nombreux hommes politiques locaux et nationaux. Toujours intéressé par le club Sang et Or, le PDG de Century 21 Bénélux livre dans France Football quelques soutiens qu'il avait pu obtenir et qui peuvent l'aider dans son projet.

« Certainement, mais de manière positive. Quand on dit d'un dossier qu'il est politique, cela veut dire qu'il y a des blocages, des freins... Je n'ai pas du tout senti cela. J'ai rencontré le maire de Lens (Sylvain Robert nous l'avait confirmé dans l'interview qu'il nous avait accordée il y a quelques semaines), deux ou trois sénateurs, dont Dominique Bailly, avec qui on a un excellent contact. Indirectement, le ministre des Sports (Patrick Kanner) était aussi dans la grande boucle. A un moment donné, il y a des gens qui soutiennent la philosophie du projet et d'autres qui mouillent leur maillot et donnent les coups de téléphone qu'il faut. On avait vraiment le soutien de la classe politique française en général. Mais aucun politique au monde qui peut contraindre un actionnaire à vendre quand il ne veut pas le faire. »

Lire l'interview de Sylvain Robert sur MadeInLens.com : Sylvain Robert : « Si une solution juridique permet de faire sortir Hafiz Mammadov pour permettre au RC Lens de s’en sortir, il ne faut pas s’en priver »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.