Luc Dayan : « Tout ce qui est mis en place aujourd'hui aurait dû l'être depuis six mois »

Luc Dayan RC LensProche de Grégory Maquet, Luc Dayan évoque la situation économique du RC Lens dans France Football et souligne l'attractivité du club, notamment si les Sang et Or parviennent à décrocher leur montée en Ligue 1. Toutefois, l'ancien président lensois regrette que les procédures mises en place pour sortir Hafiz Mammadov du club n'aient pas été déclenchées il y a quelques mois.

« Si le club remontait en Ligue 1, il percevrait d'office 16M€ de recettes supplémentaires et cela deviendrait alors une entreprise attirante. Lens est comparable à Saint-Etienne, qui applique un plafonnement des salaires entre 70 et 90 000€. En procédant ainsi, on peut avoir un club qui tient la route. Il faut arrêter de croire qu'il est impossible de gérer un club de foot sans perdre systématiquement de l'argent. Moi, je dis qu'on peut y arriver. »

Et sur les procédures mises en place pour éjecter Hafiz Mammadov du RC Lens : « Tout ce qui est mis en place aujourd'hui aurait dû l'être depuis six mois. J'espère que les gens intéressés ne découvrent pas la réalité de la situation du club au fur et à mesure de leurs investigations juridiques et financières. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.