updated 10/12/2016 12:26

Antoine Kombouaré : « Ca aurait pu être un score plus lourd »

Antoine Kombouare RC Lens 21Contre l'AC Ajaccio, le RC Lens l'a emporté avec deux buts d'écart et n'a pas encaissé de but. Si Antoine Kombouaré est satisfait de la victoire, l'entraîneur des Sang et Or regrette toutefois de n'avoir pas pu alourdir le score et souligne la très bonne prestation du gardien corse, Riffi Mandanda, qui a repousé de nombreuses occasions des Lensois.

« En face, il y avait un très bon gardien, Riffi Mandanda a fait pas mal d’arrêts : ça aurait pu être un score plus lourd. Mais, aujourd’hui, c’était avant tout important de gagner. On ne prend pas de buts, pour le goal-average c’est toujours très intéressant. Mais forcément que j’allais mettre en avant la qualité collective, la force collective de l’équipe. On a été solides, même si des fois on a manqués de concentration. J’ai le sentiment qu’à 2-0 on s’est relâchés. J’ai pour principe qu’il faut respecter l’adversaire et, si on doit en marquer trois, quatre ou cinq, il ne faut pas hésiter. Le plus important est toujours le match qui vient, il ne faut pas s’occuper de la fin de saison. Et forcément, quand on fait ce résultat-là, il ne faut pas s’arrêter. On se retrouve à chasser ceux qui sont devant nous. On est heureux et fiers de nos performances mais, forcément, que le plus dur commence. »

Source : RCLens.fr (propos transcrits par Romain Péchon pour MadeInLens)

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.