updated 11/12/2016 17:00

Antoine Kombouaré : « La génération d’aujourd’hui passe plus de temps à s’excuser qu’à réfléchir avant »

Antoine Kombouare RC Lens 17Après la vidéo stupide de Serge Aurier, Antoine Kombouaré ne peut s'empêcher d'évoquer et de fustiger la mentalité de la jeune génération des footballeurs, en comparaison avec l'époque où il était joueur.

Et l'entraîneur du RC Lens souligne l'encadrement mis en place par les clubs, notamment par le club lensois, pour éviter ces soucis.

« A Lens, on essaie d’anticiper sur ce qui peut se passer au club. Toute la saison, différents intervenants viennent à la rencontre des joueurs pros et de la formation. Ils abordent les sujets des produits dopants, des paris illicites, des réseaux sociaux… On fait notre travail d’éducateurs et les joueurs écoutent. Après, quand ils quittent La Gaillette… Il faudrait mettre en entraîneur à la maison aussi ? On ne peut pas. 

Il n’y a pas une façon de sanctionner. Il faut être dans la situation pour pouvoir prendre les bonnes décisions et surtout à tête reposée. Ce qui est dramatique pour le football, c’est que quand un joueur va faire une connerie, on ne va pas arrêter d’en parler dans les medias. Rien ne me surprend et ce genre d’histoires va encore arriver.

Lorsque j’étais joueur, on faisait autant de conneries. Après les matchs, on allait boire des verres, on allait en boîte. Mais il n’y avait pas de journalistes pour décortiquer ça. La génération d’aujourd’hui passe plus de temps à s’excuser qu’à réfléchir avant. »

Source : RCLens.fr

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.