updated 06/12/2016 17:10

Grégory Maquet : « C’est toujours une question de bonne gestion »

Gregory Maquet RC Lens Century 21 Benelux 02Alors que le RC Lens traîne chaque saison un déficit structurel, notamment en Ligue 2 où le club Sang et Or ne bénéficie pas de droits TV élevés, Grégory Maquet espère ramener le club lensois vers un équilibre financier dans les années à venir, notamment en cas de remontée en Ligue 1. Et le PDG de Century 21 Bénélux se montre très satisfait de voir le soutien dont bénéficie le club au niveau politique, ce qui constitue à ses yeux un élément fort de la réussite du projet.

On a quand même le sentiment qu’il y a des coûts structurels relativement importants, non ?

« Il y a des coûts structurels qui sont évidemment plus importants qu’ailleurs. Mais par contre, vous avez aussi les rentrées financières qui vont avec : des droits TV qui sont plus importants à Lens que pour d’autres clubs de Ligue 2 parce qu’il y a un intérêt plus important, vous avez des partenaires financiers, du sponsoring. Tout ça va avec le club. Alors après, de nouveau, c’est une question de bonne gestion, également de bonne formation sportive, ça passe aussi par là. Il faut continuer à mettre l’accent là-dessus. Mais aujourd’hui en tout cas, à l’analyse qu’on peut en faire, on a un club potentiellement qui peut aller à l’équilibre sans problème. Ça passe par un effort financier pour le remonter en Ligue 1 mais c’est un club qui peut potentiellement être équilibré relativement rapidement. »

Sans que l’actionnaire ait besoin de remettre la main à la poche ?

« Tout à fait. Mais après tout dépend toujours de vos ambitions, de vos perspectives et de votre manière de gérer les choses. On aurait pu injecter 50 millions comme 25. C’est toujours une question de bonne gestion comme dans n’importe quelle autre société. Au-delà de ça, pourquoi Lens en dehors du fait qu’il y ait un vrai projet sportif qui est très intéressant derrière ? C’est qu’on sent aussi que le club est soutenu par le pouvoir politique. C’est extrêmement important. Parce que la réussite d’un projet comme Lens passe par différents vecteurs, notamment le vecteur politique. Donc aujourd’hui, on est bien reçus aussi bien par la mairie de Lens, que par la région du Nord Pas-de-Calais, que par l’un ou l’autre sénateur qui viennent de cette région. On sent qu’il y a un engouement extrêmement important. Il y a aussi bien évidemment le développement des alentours de Bollaert. On ressent aussi très vite qu’il y a de vraies synergies avec la ville en tant que telles. On n’est pas ici dans un club qui est totalement isolé mais on est au sein d’un club qui fait partie d’un ensemble et qui a un rôle à jouer extrêmement important. »

Source : France 3 Nord - Pas-de-Calais

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.