updated 09/12/2016 16:16

Grégory Maquet : « Un dossier qui est compliqué, mais sans vraiment l’être »

Gregory Maquet RC Lens Century 21 Benelux 01Après l'offre de rachat du RC Lens formulée en décembre, Grégory Maquet et Hafiz Mammadov en sont au stade des négociations, qui sont assez complexes parfois vu que l'actionnaire majoritaire du club Sang et Or n'est pas présent. Mais cela n'affole pas et ne rebute pas le PDG de Century 21 Bénélux qui est bien au courant de ces soucis internes du club lensois.

Vous vous attendiez à ce que ce soit compliqué à ce point lorsque vous vous êtes engagé dans ce projet et que vous avez formulé cette offre ?

« C’est un club que je suis depuis plus de deux ans maintenant. Je savais que les derniers mois avaient été relativement compliqués et je savais à quoi m’attendre en partie. Je ne suis donc pas étonné de la manière dont ça se déroule aujourd’hui. C’est un dossier qui est compliqué, mais sans vraiment l’être. Dans le cadre d’une reprise d’une société, que ce soit un club de football ou autre, on doit passer par une phase technique classique d’audit comptable, juridique, etc... Ce ne sont pas des grandes difficultés, bien que le travail doive être fait avec énormément de rigueur. Et après ça, ce sont des phases de négociations. Aujourd’hui, je ne suis pas étonné par la tournure des événements. Ce qui rend les choses un peu compliquées, c’est la distance. Ce n’est que ça. Aujourd’hui, je suis dans un souhait de rencontre. Il n’y a pas de discussions de fond. En tout cas, il y a une discussion de fond en interne, chez nous, sur le projet, sur la manière de le concevoir, sur l’avenir qu’on pourrait donner au club de Lens. Evidemment pour nous, ce sont les débats les plus importants. Après, c’est juste un ajustement de chiffres dans une discussion. »

Ces discussions « en interne », c’est avec qui ? D’autres partenaires associés au projet ?

« Exactement. C’est un travail qui doit être fait en amont. On a une idée bien précise de là où on veut aller avec le club. Ce qui vous manque toujours quand vous ne connaissez pas encore bien le dossier, c’est de définir quels sont les moyens dont vous devrez disposer pour atteindre ces objectifs. Quand vous avez fait l’audit complet, juridique et financier, vous avez une idée beaucoup précise des moyens financiers que vous devrez dégager. Avec deux solutions : soit vous allez de l’avant parce que vous avez décidé qu’il n’y a pas de souci et que ça correspond à vos aspirations, soit vous faîtes deux pas en arrière parce que ça ne correspond plus, parce que vous avez des surprises, des choses comme ça… Là, on n’est pas surpris par ce qu’on découvre au Racing Club de Lens. »

Source : France3

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.