updated 10/12/2016 12:26

La Parole à : Didier Dubois

Didier Dubois RC Lens 03Formé au RC Lens, Didier Dubois a réalisé l'essentiel de sa carrière de joueur chez les Sang et Or entre 1985 et 1994 (avec une saison en prêt à Dunkerque en 1991-92), avant de rejoindre Martigues entre 1994 et 1998.

A l'issue de sa carrière, il prend en charge les jeunes du club de Vimy avant de revenir tout naturellement au club lensois pour s'occuper des jeunes de la Gaillette.

Poussé vers la sortie à l'été 2015, Didier Dubois est récemment devenu le directeur technique di club d'Arras, qui évolue en CFA.

Pour MadeInLens et notre rubrique « La parole à », l'ancien Lensois évoque son départ du Racing la saison passée, mais aussi ses nouvelles fonctions au sein du club arrageois.

On ne savait pas que vous aviez quitté le RC Lens…

« La séparation s’est faite discrètement. Avec Gervais Martel, nous sommes tombés d’accord pour une séparation. Il On m’a dit qu’il y avait des personnes à mettre en poste. J’étais là depuis longtemps. Le goût du jour était peut-être de faire du changement. On m’a proposé de partir alors que je venais de passer 16 années au centre de formation. J’ai dirigé pendant six ans la préformation et l’école de foot, et les dix années suivantes pour la préformation et le jeu à neuf. »

Que pense-t-on quand on quitte son club formateur, même si vous avez un peu voyagé pendant votre carrière ?

« Je suis arrivé au RC Lens à l’âge de 12 ans. J’ai effectivement connu Lens, Dunkerque, Martigues et Lens comme éducateur. Quand on est pro, on sait que l’on peut bouger à tout moment. Dans le football moderne, on bouge beaucoup, surtout quand on est entraîneur. J’ai bien sûr des regrets : on ne quitte pas Lens sans un pincement au cœur. Lens restera toujours Lens pour moi. J’y ai passé 31 années de ma vie. Je ne peux être que supporter du RC Lens… »

Que faites-vous depuis votre départ ?

« J’ai fait du sport scolaire bénévolement sur Vimy, ma ville natale. J’ai appris l’anglais puisque je ne l’avais jamais appris. Je suis allé voir des matches de clubs amateurs pour repartir à la source du football. »

Êtes-vous allés faire un tour dans votre premier club, celui de Vimy ?

« Très rarement. Je n’ai pas voulu déstabiliser le club, si j’y suis allé quelques fois, je n’y suis pas allé trop souvent. J’avais des anciens joueurs de Lens qui avaient signés à Vimy. J’ai préféré aller sur Arras. »

Vous avez un nouveau challenge maintenant : Arras.

« Arras FA recherchait quelqu’un pour devenir directeur technique. Comme mes diplômes me permettent de prendre ce poste et que le projet m’intéresse, on a trouvé un terrain d’entente. Je suis engagé pour une année pour commencer. Dans un club amateur, il est difficile de se projeter sur une longue période. Nous tirerons les bilans en fin de saison prochaine. Notre but consiste à progresser d’années en années. »

Didier Dubois RC Lens 04Quel objectif peut avoir Arras en termes sportifs ? Pourquoi ne pas avoir l’ambition d’aller plus haut ? Pourquoi ne pas avoir l’ambition d’avoir une équipe de CFA avec des joueurs uniquement formés au club ?

«  Mais il faut laisser du temps et construire. Je ne sais pas si un seul joueur a fait toute sa carrière à Arras. Je ne le crois pas. Je ne vois pas un seul joueur passer de l’école de foot à la CFA à Arras. Les joueurs sont le plus souvent recrutés. L’idée est de former nos propres joueurs, comme cela se fait à Lens depuis quelques années maintenant… »

Quelle ambition pour la prochaine saison ?

« Je vais devoir restructurer le club et donner des contenus aux séances pour que les équipes évoluent dans le même schéma. Nous devons  créer notre identité Arras FA pour donner des perspectives au club. Il y a beaucoup de travail dans tous les secteurs. Il faut faire prendre une mayonnaise aux cours des deux prochaines saisons. Il y a une direction à donner et à tenir, quel que soit les hommes en place. Pourquoi pas, un jour, comme fruit de cette politique, monter en nationale ? »

Arras n’est pas très loin de Lens…Ne serait-il pas envisageable de mettre en place une politique de collaboration avec le Racing pour qu’Arras accueille, pendant un temps, un jeune sur lequel le club lensois aurait un doute ?

« Pour l’instant, un partenariat existe au niveau des jeunes. Pour les séniors, je ne pense que cela ne pourrait se faire si Arras reste en CFA. Pour faire progresser les jeunes Lensois, Arras devrait jouer en « national ». En CFA, cela semble compliqué. Le prêt de joueurs d’un jeune dans un club pro ne se voit plus du tout… »

Propos recueillis par Pascal Guislain pour MadeInLens

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.