updated 11/12/2016 07:24

En plein dans le MiL : la saison de Lalaïna Nomenjanahary

Lalaina Nomenjanahary RC Lens 03La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, des défenseurs et des milieux de terrain, c'est l'ensemble des attaquants lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Pour sa cinquième saison sous le maillot Sang et Or, Lalaïna Nomenjanahary faisait d'entrèe figure de cadre censé emmenée une équipe jeune vers les sommets de la Ligue 2. Joker du groupe lensois, le milieu offensif malgache a réalisé une saison plutôt originale sous la tunique rouge et jaune. Titularisé à 14 reprises, il est également entré en jeu 13 fois durant cette saison pour au final marquer un seul et unique but et offrir 2 passes décisives.

L’attaquant lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Thomas Vandaële sur son parcours.

Avec un statut de titulaire acquis en 2012-2013, une saison plus que convaicante en 2013-2014, puis un exercice en Ligue 1 où il a semblé un peu limité, le TGV malgache a débuté la saison avec la volonté de squatter de nouveau son aile gauche pour sa dernière année de contrat. Confronté à la forte concurrence de Matthias Autret, Lalaïna a vite dû changer de registre pour retrouver du temps de jeu. Tantôt ailier droit, tantôt remplaçant à gauche ou en milieu relayeur, Nomenjanahary a dû passer une dernière pige des plus frustrantes. A l'image de son match face au Red Star, Antoine Kombouaré a vite compris l'importance du Malgache dans l'opération cassage de rein en fin de match, quitte à le sacrifier sur la feuille de match le reste du temps.

Si son impact et sa vitesse ont une nouvelle fois servi à compenser ses manques techniques et tactiques, il n'aura jamais eu l'importance dans le jeu que l'on pouvait attendre d'un cadre présent depuis 5 saisons. Avec de maigres statistiques sauvées en partie pour le but de la victoire pour son dernier match à Lens, Lalaïna aura définitivement été trop peu décisif dans une équipe qui a cruellement manqué d'impact et de dynamisme. Malgré tout, après ses 5 saisons passées à la Gaillette, le Malgache aura toujours fait preuve d'un grand professionalisme et nous ne pouvons que lui souhaiter bonne chance pour la suite !

Note 5/10 Mention : moyen, trop peu décisif.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.