updated 11/12/2016 17:00

En plein dans le MiL : la saison d'Aristote Madiani

Aristote Madiani RC Lens 04La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, des défenseurs et des milieux de terrain, c'est l'ensemble des attaquants lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Apparu à 16 reprises en Ligue 1 en 2014-2015 pour un but et une passe décisive, Aristote Madiani avait une bonne carte à jouer cette saison en Ligue 2, en ayant l'occasion d'accumuler du temps de jeu et de s'imposer sur les côtés de l'attaque lensoise. Titulaire à Metz pour la première journée puis contre l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue, l'attaquant des Sang et Or était bien parti mais, au final, il a disparu lentement de la circulation avant de revenu un peu en fin de saison.

L’attaquant lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Thomas sur son parcours.

La saison d'Aristote Madiani laisse beaucoup de regrets et d'interrogations. Auteur d'entrée en jeu intéressantes la saison passée, il avait alors montré des qualités de vitesse et de percussion notamment, qui auraient pu se confirmer cette saison en Ligue 2, où il semblait promis à un temps de jeu plus conséquent. Ses premières apparitions, à Metz et contre l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue, laissent sur leur faim : le jeune ailier ne prend que rarement l'ascendant sur son adversaire, manque de tranchant... et passe un peu à côté de ses matchs. Est-ce cela qui a déplu à Antoine Kombouaré qui, par la suite, ne l'utilisera que par épisode ? Relancé contre Niort fin novembre, il n'a pas saisi sa chance non plus, avec une nouvelle prestation en demi-teinte.

Au final, il n'a joué que 13 matchs pour un maigre total de 290 minutes de jeu en Ligue 2, avec seulement deux titularisations (et une en Coupe de la Ligue contre l'AC Ajaccio), la dernière remontant justement à cette 15e journée contre Niort au stade Bollaert-Delelis. Par la suite, il ne connaît que des entrées en jeu sporadiques en fin de rencontre, même s'il parvient à délivrer une passe décisive pour Benjamin Bourigeaud contre Brest... alors qu'il touche un de ses premiers ballons. Souvent envoyé en réserve par Antoine Kombouaré, il y dispute 20 matchs pour 1 771 minutes de jeu et deux buts marqués lors de deux victoires contre Roye et à Mantes en octobre.

Pour moi, la saison d'Aristote Madiani suscite de nombreuses questions et, surtout, une grosse pointe de déception car j'espérais une confirmation... qui n'est pas venue sur le faible temps de jeu qu'il a eu. Dommage... 

Note : 3,5/10 Mention : La note peut paraître sévère, vu son temps de jeu réduit, mais, sur ses quelques apparitions, il n'a pas convaincu et devra faire bien mieux la saison prochaine !

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.