updated 05/12/2016 05:34

En plein dans le MiL : la saison du RC Lens (2/4)

MadeInLens en plein dans le mil 02En parallèle de nos bilans individuels de chaque joueur du RC Lens, l’équipe de MadeInLens revient sur la saison écoulée des Sang et Or que nous avons divisé en quatre parties.

Après avoir évoqué le début de saison particulièrement poussif des Artésiens, le temps est venu de se pencher sur le retour au premier plan du RC Lens, passant de la 17ème à la 7ème place entre le mois d'octobre et la trêve hivernale. Résultat d'une fin de première partie de saison plutôt aboutie, au cours de laquelle le club entraîné par Antoine Kombouaré ne concède qu'une seule défaite en championnat, lors de la 10ème journée sur le terrain d'Evian TG.  

Le Kanak va encore tâtonner quelque temps avant de trouver son onze de départ. Guirane N'Daw, titulaire contre Sochaux, Evian et Laval, va finir par disparaître de la circulation au mois de novembre. Grand gagnant de cette mise à l'écart, Benjamin Bourigeaud va alors gagner sa place de titulaire aux dépens de Patrick Olsen. De retour de blessure, Jean-Philippe Gbamin fait des apparitions assez convaincantes au milieu de terrain. Suffisant en tout cas pour le mettre en concurrence avec Pierrick Valdivia, efficace dans son nouveau rôle de sentinelle, mais, toujours sujet à des pépins physiques. Enfin, le rôle si important de numéro 9 va être successivement occupé par Christian Bekamenga, Jonathan Nanizayamo, Pablo Chavarria et Dème N'Diaye. Mais, aucun prétendant ne va définitivement s'imposer, prémisse du principal problème du RC Lens lors de cette saison 2015/2016, à savoir le réalisme offensif. 

 

Septembre/Octobre :

Quelques jours après son succès crucial au Hainaut, le RC Lens confirme à Bollaert-Dellelis contre le FC Sochaux Montbelliard. Victorieux 1-0 en fin de rencontre sur une réalisation de Jonathan Nanizayamo, le Racing ne rassure pas totalement sur le plan du jeu, mais semble progressivement retrouver une certaine cohérence collective et une solidité défensive parfaitement symbolisée par le trio Belon-Besle-Cvetinovic, qui enchaîne son deuxième clean sheet en autant de matches. Sortis de la zone rouge, les Artésiens ont la possibilité d'instaurer une belle dynamique en allant chercher un bon résultat sur le terrain d'un autre relégué, l'Evian TG. Dominateurs tout au long de la rencontre, les Lensois sont plombés par une entame de match catastrophique. A la suite d'un corner en leur faveur, les joueurs d'Antoine Kombouaré se font piéger sur un contre rondement mené par les Haut-Savoyards et conclut par le vétéran Cédric Barbosa. Fautif sur le but, Valentin Belon montre alors des premiers signes de faiblesse. Lens finit par s'incliner 2-1, malgré une très bonne deuxième période et une réduction de l'écart signée Dème N'Diaye. Un coup d'arrêt sur le plan comptable, mais un match fondateur dans le retour au premier plan du RC Lens.

Trêve internationale oblige, les Lensois doivent patienter quinze jours avant de rechausser les crampons. La réception de Laval le 19 octobre débute sur les mêmes bases que le déplacement à Annecy. Bien que Joris Delle retrouve sa place dans les buts artésiens, le RC Lens concède l'ouverture du score à la suite d'une passe en retrait mal dosée de Guirane N'Daw. Rachid Allioui ne se prive pas pour intercepter le cuir au nez et à la barbe des défenseurs artésiens avant d'aller crucifier Joris Delle à bout portant. Bis repetita oblige, les Artésiens vont de nouveau livrer une très bonne deuxième mi-temps, suffisant cette fois-ci pour glaner le point du match nul (1-1) grâce à une réalisation de Pierrick Valdivia, dès le retour des vestiaires. Le RC Lens conclut son mois d'octobre par un déplacement au stade Gabriel Montpied, pour y affronter la très belle équipe de Clermont. Après un début de match poussif, le RC Lens va prendre le contrôle des opérations dès la demi-heure de jeu, grâce à une merveille de but de Patrick Olsen. Pourtant supérieurs à leurs adversaires, et même supériorité numérique pendant la dernière demi-heure du match, les Lensois s'arrachent pour gratter le point du match nul. 

Bilan : 1V, 2N, 1D

Classement au 31 octobre : 16ème. 

 

Novembre :

RC Lens AS Nancy Lorraine Taylor Moore victoire 01Le RC Lens débute le mois de novembre par un match qui s'annonce délicat contre l'une des équipes en forme du championnat de France de Ligue 2, l'AS Nancy Lorraine. A la lutte avec Dijon pour la place de leader, les hommes de Pablo Correa se présentent à Bollaert-Delelis dans la peau du favori. Pourtant, ce sont bien les Artésiens qui vont s'imposer (1-0) au cours d'un match qui va clairement symboliser son retour au premier plan. Dominateur dans le jeu, le RC Lens démontre qu'il a un potentiel sérieux et que son horizon pourrait bien s'éclaircir dans les semaines à venir. Un sentiment renforcé à la suite du succès chanceusement acquis en terre bourguignonne quatre jours plus tard. Après avoir une nouvelle fois concédé l'ouverture du score, le RC Lens parvient à renverser la tendance en toute fin de match à la suite d'un dégagement involontaire et victorieux de Kenny Lala dès 50 mètres. Dans l'incompréhension générale, le Racing empoche trois points et fait surtout le plein de confiance, le genre de match qui donne le sentiment d'être invulnérable, que le destin est clairement en sa faveur. Ce succès permet aux troupes de Gervais Martel de s'éloigner de la zone rouge et de pointer à une honorable 12ème place. Si en championnat le Racing parvient à relever la tête, son parcours en Coupe frôle la faute professionnelle. Après une élimination dès le premier tour contre Ajaccio en Coupe de la Ligue, le RC Lens tombe dès son entrée en liste en Coupe de France contre le club de Quevilly (2-1), pensionnaire du championnat de France amateur (CFA).

Lalaîna Nomenjanahary va en payer les conséquences, jugé responsable par son propre entraîneur, le Malgache est mis à l'écart jusqu'à nouvel ordre. Pour les autres, pas le temps de tergiverser, puisque quatre jours après son élimination en Coupe de France, le RC Lens reçoit Niort pour le compte de la 15ème journée de Ligue 2. Un match sous surveillance particulière onze jours après les attentats de Paris. C'est ainsi qu'une partie des supporters ayant fait le déplacement manquent l'ouverture du score de Kiki pour les Chamois. Mais, tous seront présents pour l'égalisation de Benjamin Bourigeaud au retour des vestiaires. Score final 1-1. Le Racing confirme la tendance du moment, à savoir un véritable manque de constance sur 90 minutes. Auteur d'une première mi-temps insipide, les coéquipiers de Mathias Autret livrent un deuxième acte beaucoup plus abouti. Des difficultés qui se confirment trois jours plus tard lors du déplacement à Ajaccio. Devant au tableau d'affichage et en double supériorité numérique dès la 57ème minute de jeu, le RC Lens réussit l'exploit de concéder un pénalty offrant alors sur un plateau le but égalisateur à Johan Cavalli. Les Artésiens terminent le mois de novembre par la réception de Nîmes, alors lanterne rouge. Face à une équipe en pleine reconstruction, le Racing parvient à s'imposer sur la plus petite des marges, grâce à un but de Pablo Chavarria. 

Bilan : 2V, 3N, 1D

Classement au 30 novembre : 10ème. 

 

Décembre :

Eliminé de la Coupe de France, le RC Lens va connaître un mois de décembre particulièrement allégé. Avec seulement deux matches au programme, le Racing va terminer l'année civile en trombe. Le 11 décembre, Wylan Cyprien offre la victoire aux siens contre le Paris FC grâce à une frappe dès 20 mètres légèrement déviée qui lobe l'infortuné Alexis Thébaux. Trois supplémentaires dans l'escarcelle artésienne, de quoi faire son apparition dans la première partie de tableau pour la première fois de la saison. Un succès confirmé le week-end suivant avec la réception victorieuse de Bourg-en-Bresse (2-0). Ce jour-là, le RC Lens livre certainement son meilleur match depuis la début de saison. Deux buts inscrits dans la première demi-heure du match, une maîtrise collective certaine, ainsi qu'une discipline défensive à toute épreuve. Certes, Bourg-en-Bresse a joué quelques jours plus tôt en Coupe de France contre l'Olympique de Marseille, mais au terme de cette rencontre tous les signaux sont au vert pour une deuxième partie de saison qui s'annonce intéressante pour les Sang et Or. 

Bilan : 2V

Classement au 31 décembre : 7ème. 

 

Après un début de saison manqué, le RC Lens a relevé la tête dès le mois d'octobre. Certes, les résultats n'ont pas toujours été au rendez-vous, mais les hommes d'Antoine Kombouaré ont retrouvé une certaine cohérence qui va commencer à porter ses fruits dès le mois de novembre, avec des succès de taille contre Nancy et Auxerre. Certes, léger, le mois de décembre va définitivement confirmer le retour au premier plan des Artésiens. Septième à la trêve, le Racing est miraculeusement en embuscade dans la course à la montée. Une performance quand on se rappelle que moins de deux mois plus tôt la question du maintien était évoquée par l'ensemble des suiveurs du club. 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.