updated 05/12/2016 14:28

En plein dans le MiL : la saison de Taylor Moore

Taylor Moore RC Lens 02La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, c'est l'ensemble des défenseurs de l'effectif lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Nous continuons cette série de bilan avec Taylor Moore. 

Apparu à quelques reprises lors de la fin de saison 2014/2015, Taylor Moore avait séduit les supporters en raison d'une maturité supérieure à la moyenne. Défenseur central de formation, il avait été titularisé à un inhabituel poste de latéral droit, tirant parfaitement son épingle du jeu en livrant plusieurs prestations abouties, à l'instar de son match contre Lille lors du derby au stade Pierre Mauroy. La saison 2015/2016 devait être celle de l'explosion. Dans une équipe privée de deux titulaires, Ahmed Kantari parti pour Toronto et de Jérôme Le Moigne, libéré de son contrat pour renforcer le Gazélec, une fenêtre de tir s'offrait à lui afin de s'imposer en défense centrale ou encore au milieu de terrain. 

Si son nom a bien été couché sur les deux premières feuilles de match de la saison, à Metz dans une position de défenseur central droit, et en Coupe de la Ligue contre Ajaccio dans un rôle de milieu récupérateur, sa saison a été bien plus difficile qu'escomptée. Titularisé à seulement quatre reprises en championnat, il n'est plus apparu dans le groupe professionnel en 2016. Baladé à une multitude de postes, il a eu du mal à trouver sa place dans cette équipe lensoise. Pire encore, il a payé des relations compliquées avec son entraîneur. 

Le défenseur lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Romain Pechon sur son parcours.

Taylor Moore représente la relève du RC Lens. Formé au club, travailleur, perfectionniste, respectueux de l'autorité, il dispose de nombreux atouts pour être apprécié du public artésien et pour réussir au plus haut niveau. Or, une carrière de football professionnel tient à très peu de choses. Bon nombre de joueurs attendus comme des futurs perles n'ont jamais franchi le cap en professionnel, et ce pour de multiples raisons, qu'elles soient comportementales, relationnels ou physiologiques. Après un début tonitruant, la carrière de Taylor Moore connaît un ralentissement certain cette saison. 

Titulaire en entame de championnat aux côtés d'Abdoul Ba, il avait livré un match sérieux et appliqué, démontrant qu'il pouvait être une belle option à son poste de prédilection. Pourtant, il ne sera plus jamais aligné en défense centrale. Ses autres titularisations se feront à un poste non-naturel de latéral droit. Avec succès contre Nancy, le joueur lui-même estimant que cette rencontre reste sa meilleure apparition en professionnel, mais, avec beaucoup plus de difficultés contre Ajaccio, puisqu'il fut sorti avant la fin de match après avoir souffert face à la vivacité de son adversaire direct. 

Il est donc très difficile d'avoir un avis arrêté sur Taylor Moore. Ce dernier est même passé sur le fil dans notre rétrospective de la saison, en raison d'un temps de jeu très limité. Notre opinion à son égard est également biaisée par la dernière impression laissée en finale de la Coupe Gambardella. Coupable d'une glissade sur le premier but monégasque, il fut pris de vitesse par Mbappe sur le but du break. Une prestation loin d'être représentative du réel niveau du joueur, qui plus est blessé lors de cette finale. 

En conclusion, le cas Taylor Moore est assez compliqué à trancher. Rarement aligné à son poste de prédilection, pris en grippe par son entraîneur, blessé en fin de saison, l'international anglais des U19 a connu une saison galère. Pourtant, le potentiel est clairement là. Il serait dommage pour lui, mais aussi pour le club, que le joueur soit détruit en raison d'une relation de travail compliquée avec son entraîneur principal. A un an de la fin de son contrat, le temps du bilan est venu. Les dirigeants auraient tout intérêt à organiser une réunion entre les deux parties concernées par le conflit afin de trouver une solution. Soit les deux hommes parviennent à se réconcilier et Taylor Moore retrouve le groupe professionnel, soit la rupture est clairement consommée et il faudra alors envisager départ cet été puisque Antoine Kombouaré est bien parti pour prolonger. 

Note : 4,5/10 Mention : A revoir, le potentiel est clairement là. 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.