updated 07/12/2016 16:22

En plein dans le MiL : la saison de Kenny Lala

Kenny Lala RC Lens 07La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, c'est l'ensemble des défenseurs de l'effectif lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Nous continuons cette série de bilan avec Kenny Lala

Première recrue du Racing Club de Lens après sa descente, le transfuge de Valenciennes a parcouru les quelques kilomètres séparant les deux agglomérations pour palier les nombreux départs en défense et venir renforcer un côté droit orphelin. Personnellement, j'avais une assez bonne image de ce solide gaillard sans plus le connaître que ça. A Valenciennes, je n'en ai pas entendu que du bien... J'étais donc le cul entre deux chaises.

Avec 35 matchs joués toutes compétitions confondues et un statut de pompier de service, Kenny Lala a vite convaincu les supporters Sang et Or. Le défenseur de 24 ans s'est vite retrouvé exilé sur un côté gauche qu'il ne connaissait pas du tout, lui qui a évolué arrière-droit, défenseur central ou même milieu droit avant d'arriver au Racing.

 Le défenseur lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Thomas Vandaële sur son parcours.

Arrivé pour jouer latéral droit, on se languissait d'avance de la concurrence à ce poste avec Taylor Moore d'abord et Jordan Ikoko surtout. Après un match convaicant face à Metz, il a dû pallier une première blessure d'Anthony Scaramozzino et prendre place sur le côté gauche. Solide malgré son manque d'expérience, il m'a vite convaincu sur le plan défensif. Tranchant, solide et rapide, il a souvent su museler comme il se doit les ailiers adverses.

Si sur le plan défensif son passage à gauche fut une réussite, il n'a pas su se rendre aussi indispensable sur le plan offensif. Alors qu'il disposait de la gachette Mathias Autret devant lui, le défenseur s'est trop peu montré à son avantage lorsqu'il a fallu apporter le surnombre. Malgré une belle pointe de vitesse et une certaine qualité de centre, il a trop peu souvent dédoublé... 

Malgré tout, il a su faire oublier la plupart du temps qu'il ne faisait que dépanner à un poste loin de sa formation et c'est pour cette raison que j'estime qu'il a fait une saison très convaincante. Dur à la tâche, il a su faire l'unanimité auprès du public, mais aussi dans les plans d'Antoine Kombouaré.

Note : 7/10 Mention : Bien, mais à confirmer la saison prochaine

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.