updated 06/12/2016 17:10

En plein dans le MiL : La saison de Dušan Cvetinović

Dusan Cvetinovic RC Lens 05La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, c'est l'ensemble des défenseurs de l'effectif lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Nous continuons cette nouvelle série de bilan avec Dušan Cvetinović. 

Illustre inconnu de 27 ans à son arrivée, le Serbe nouveau (lui aussi abonné à la crête sur le sommet du crâne) n'a pas tardé à convaincre staff et supporters par son engagement et son professionnalisme. Fidèle à la réputation de combattants imposée par ses différents compatriotes passés au club cette année, le défenseur central avait pourtant mal débuté son aventure avec le Racing, étant expulsé dès sa première titularisation. Prêté par le club Norvégien du FK Haugesund pour une durée initiale d'un an, des bruits de couloir annoncent aujourd'hui que le solide défenseur axial pourrait revêtir la tunique Sang et Or une saison supplémentaire.

Le défenseur lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Thomas Vandaële sur son parcours.

L'avis de Thomas Vandaële :

19 apparitions en Ligue 2 dont 18 titularisations, c'est un total honorable pour un joueur qui n'avait jusque là connu que des championnats mineurs et qui a payé les incertitudes de Kombouaré et sa difficulté à dégager un 11 type. Souvent, il a vu le coach artésien lui préférer un Loïck Landre bien en deça du niveau que l'on pouvait attendre de lui. Parfois, face aux poids lourds du championnat il s'est retrouvé à devoir museler un côté droit qu'il n'avait jamais arpenté. Et plusieurs fois, il est allé dépanner en CFA en fin de saison pour éviter une descente aux hommes d'Eric Sikora. Bref, que ce soit de la bouche du staff, des dirigeants, des journalistes ou des supporters, l'image du Serbe fait l'unanimité : un professionnel en or.

Techniquement, le rugueux défenseur serbe (ce pléonasme !) n'a pas toujours été irréprochable. Excès d'engagement ou limites techniques, Cvetinovic a recolté 4 cartons jaunes et 1 carton rouge en 19 apparitions. Dans un style peu académique, acrobatique, limite aérien, le Serbe a pourtant fait un bien fou au Racing Club de Lens. Dur sur l'homme, il a souvent tenu à bout de bras une défense vite dépassée et lorsqu'il a été associé à Abdoul Ba dans l'axe et Jean-Philippe Gbamin en sentinelle, on a senti une réelle promesse dans ce schéma.

Personellement, j'ai apprécié le style rugueux, l'engagement et le professionnalisme. S'il n'a pas assez joué à mon goût, j'espère qu'avec la fin de contrat de Loïck Landre et sa possible prolongation, Cvetinovic deviendra l'homme de base du RCL cuvée 2016-2017. Il a tous les atouts pour, en tout cas !

Note : 7,5/10 Mention :  Très bien, à poursuivre !

Commentaires (2)

Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.