updated 09/12/2016 16:16

Le Supporter masqué #1 : « Toi, mon amour... »

MadeInLens supporter masqueFort du succès des aventures du footballeur masqué (The Secret Footballer), l'équipe de MadeInLens lève le voile sur une toute nouvelle chronique, le Supporter masqué.

Tous les quinze jours, vous pourrez suivre les aventures d'un anonyme, supporter du RC Lens et extérieur à l'équipe de rédaction de MadeInLens, qui racontera les coulisses du supporterisme lensois, donnera son opinion sur l'actualité du club artésien, livrera ses coups de coeur et coups de gueule... 

Pour ce premier numéro, nous vous proposons de faire connaissance avec le Supporter masqué. Ses motivations, ses objectifs, son style... Ainsi commencent les pérégrinations du Supporter masqué.

 

Toi, mon amour .. 

Bonjour, bonsoir, peu importe. Je ne suis pas ici pour faire dans la politesse, ni même dans l'affectif. Ou du moins, il m'est compliqué de faire, dorénavant, dans l'affectif.

Depuis maintenant quelques années, quelque chose en moi s'est cassé, brisé. Une petite partie de mon être à rompu avec le reste. Vous savez, ce sentiment presque insupportable de déchirement, en voyant cet amour s'effacer, s'assombrir, s'obscurcir .. En bref, s'éloigner, tout doucement, de soi, sans ne pouvoir le retenir. Alors il faut vivre avec, s'y habituer. Mais, tout reste compliqué. Malgré le temps, malgré les tentatives d'adaptation à toutes sortes de situations, la répétition d'usages mensongers dont il faut faire face, sans pouvoir rétorquer quoi que ce soit .. Car comme sur le terrain, contester une décision arbitrale est synonyme de carton jaune. Mais à force, ou selon l'intensité, le rouge n'est jamais rangé bien loin, la poche arrière du short restant à portée de main.

Alors oui, je vous vois déjà vous demander qui je suis. A qui ce site a-t-il pu donner la parole afin de raconter de telles choses ? Eh bien, je ne suis personne. Concrètement, c'est ça. Triste réalité ? Pas forcément. Ne pas être dans les radars n'est pas toujours une situation néfaste, insociable. Le fait de ne pas être connu ou reconnu, par souhait ou non, ne fait pas de moi un simple élément suiveur. L'étoile du Berger n'a jamais dictée mon orientation, même si elle peut m'être utile pour trouver ma destination.

Voilà, objectivement, je ne suis rien. Juste un supporter normal, banal, me fondant dans la foule d'un Bollaert retrouvé, migrant de tribunes en tribunes, sans me fixer réellement. Juste un supporter agacé, ayant ras-le-bol de cette situation, de cette direction, du manque d'objectif ainsi que des déficiences de perspectives d'avenir, un minimum potable, pour notre club.

Sur le principe du secret footballer en Angleterre, je serai le supporter masqué. Je m'exprimerai de temps à autre ici, quand la parole m'en sera donnée. Ne cherchez pas qui je suis, vous ne me trouverez pas.

Je vous dis donc à très vite, si vous le souhaitez, bien évidement.

Juste pour nos couleurs.

Le Supporter masqué

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.