updated 11/12/2016 17:00

Supporters, reprenez le pouvoir au RC Lens !

Red TigersPrès d'un mois après la décision de Gervais Martel d'interdire l'accès du stade Bollaert-Delelis aux membres des Red Tigers, suite aux incidents intervenus dans le cadre de la rencontre Le Havre - RC Lens (23e journée de Ligue 2, le 30 janvier), le groupe et ses soutiens (North Devils, KSO, Galliboys...) retrouvent l'enceinte artésienne ce soir pour la réception d'Evian TG. En effet, indésirables pour la réception de Brest (24ème journée de Ligue 2, le 2 février), les Red Tigers avaient fait le choix de boycotter le derby opposant le RC Lens à Valenciennes (26e journée de Ligue 2, le 15 févier) en signe de protestation à l'encontre d'une « direction incompétente ».

Interdits de déplacement lors des deux derniers déplacements du RC Lens (Tours, 25ème journée de Ligue 2 puis à Sochaux, 27ème journée de Ligue), les supporters lensois ne pourront de nouveaux pas prendre part aux deux prochains matches du RC Lens loin de leurs terres (Laval, 29e journée de Ligue 2 et Nancy, 31ème journée de Ligue 2). Et, il est fort possible que cette sanction perdure jusqu'à la fin de la saison en cours. Devant tant de mépris et de répression, il est temps de réagir et de se faire entendre. 

Un criant manque de soutien

Malgré certains actes condamnables au Havre, les supporters lensois auraient mérité plus de soutien de la part de leur président. Tout d'abord, Gervais Martel a pris - unilatéralement - une décision forte de conséquences, le tout sans consulter les principaux concernés. En effet, le 1er février dernier, l'associé d'Hafiz Mammadov a réuni la presse pour annoncer l'interdiction de stade des Red Tigers, une décision qu'il justifiait par une volonté de défendre l'intérêt général. En effet, selon Martel, « la tribune Marek devait être fermée. » Pour obtenir le maintien de l'ouverture de la Marek, le boss lensois se devait de "sacrifier" les Red Tigers et donc de leur interdire l'accès au stade. Gervais Martel n'a pas hésité une seule seconde. Mais qu'est-ce que la Marek sans les Red Tigers ? Une coquille vide. Que ce soit contre Brest ou face à Valenciennes, le kop lensois a livré une bien pâle prestation. Malgré, la volonté du 12 Lensois de maintenir l'ambiance en tribunes, la mayonnaise n'a pas pris.

Contre Brest, le public a clairement été divisé en deux camps. Celui qui refusait d'être complice d'une telle fumisterie, et l'autre qui souhaitait à tout prix apporter son soutien à la direction du club. Résultat ? Une infâme bouillie que le bon résultat du RC Lens (victoire 2-0) n'a pas suffi à faire oublier. Le summum de l'irrespect a été atteint pour la réception de Valenciennes. Tout en ayant connaissance de la volonté de plusieurs sections de boycotter la rencontre, le club artésien n'a pas hésité à communiquer une rencontre qui se jouerait à guichets fermés. Mais, comment une rencontre peut-elle se jouer à guichets fermés, alors qu'une partie de ses supporters ne participe pas à la fête ? Tout simplement en comptant tous ceux qui étaient indésirables quelques jours plus tôt. Le tout sans le moindre remords. Pire encore, Antoine Kombouaré évoquera en conférence de presse d'après-match, l'excellente ambiance lors de cette rencontre, sans le moindre mot de soutien à l'égard des Red Tigers. Dont la simple évocation est devenue un tabou chez les responsables artésiens. 

 

Un silence légitime...

Pendant ce temps-là, les Red Tigers ont fait "amende honorable", participant sans le moindre heurt à plusieurs rencontres de l'équipe réserve artésienne. Plus de 1000 supporters ont accompagné les coéquipiers de Taylor Moore lors des matches contre Poissy, Troyes ou encore Calais. Eric Sikora, entraîneur de la CFA du RC Lens, a même tenu à remercier les différentes sections pour leur soutien.Si la communication du club artésien est plus que contestable, l'attitude digne et pleine d'apaisement des sections incriminées par la direction du club est à féliciter. Là, où beaucoup auraient pu profiter de la brèche pour attiser les tensions, les supporters lensois ont préféré prendre du recul et revenir à l'essentiel en supportant l'équipe réserve du RC Lens

Pour autant, les supporters sont en droit de se faire entendre. Pierre Révillon (président de l'Association Nationale des Supporters (ANS) et porte-parole des Red Tigers) a déja annoncé la couleur à propos du retour des Red Tigers, ce soir, pour la réception d'Evian TG. Un contentieux auquel s'ajoute le sujet de l'échec de la reprise du club par Grégory Maquet. A ce sujet, Gervais Martel avait donné des signaux positifs aux sections de supporters, lors d'une rencontre entre les deux parties le 1er février dernier. Une nouvelle fois, le président du club artésien a mené en bateau des supporters qui lui ont longtemps été fidèles, et souvent contre vents et marées. Mais, aujourd'hui, la rupture est réelle et consommée. Il est clairement temps de l'exposer aux yeux du grand public.

 

... Avant la contestation !

Ce soir, la rencontre du RC Lens est diffusée sur Eurosport (à suivre en live radio et en intégralité sur MadeInLens, dès 20 heures), assurant ainsi une couverture sans égal de la rencontre. Une vive contestation à l'égard de la direction, un appel à la démission de la direction, une grève des chants, des banderoles, une opération tribune vide, les solutions sont légion et toutes pleinement justifiables. Encore plus après la mystique et surprenante conférence de presse accordée par Gervais Martel, hier soir. Les motifs de « l'insurrection » ne manquent pas. Pour autant, ce mouvement de contestation doit être contrôlé et se réaliser sans le moindre débordement, histoire de ne pas décrédibiliser l'initiative. Surtout, dans un contexte défavorable (ndlr. le projet de loi Larrivé), où les médias se font un malin à plaisir à relayer le moindre événement qui viendrait desservir la cause du supporterisme. 

 

Chers responsables des Red Tigers, je compte sur vous pour coordonner un mouvement de contestation qui s'avère légitime. Le match RC Lens - Evian TG pourrait bien être le théâtre de la reconquête du football par les supporters, tâche à vous d'être à la hauteur de la lourde responsabilité qui pèse sur vos épaules. Mais, contrairement à Gervais Martel, j'ai confiance en vous, confiance en votre discernement, confiance en votre liberté de ton, confiance en votre indépendance. Depuis un certain temps, vous êtes ce qu'il y a de mieux au RC Lens, le ciment d'un club dont les fondations sont en train de s'écrouler. A vous de le prouver de nouveau dès ce soir, en jouant de nouveau votre rôle. Un rôle majeur et prépondérant en ces temps difficiles.  

Je compte sur vous !

Commentaires (1)

  • "Depuis un certain temps, vous êtes ce qu'il y a de mieux au RC Lens", on se moque pas un peu du monde là, Romain Pechon.
    Que vous passiez vos soirées avec des Tigers, ça vous regarde, mais venir nous servir une soupe pareille en expliquant que 1000 ultras se sont hyper bien comportés en suivant la CFA, que même Eric a tenu à les remercier (ben c'est logique hein), que leur attitude est à féliciter et j'en passe, ça dépasse l'entendement. Un détenu qui veut obtenir une remise de peine se comporte de la même façon...
    Vous accordez d'ailleurs une telle confiance aux Tigers que vous vous sentez obligé d'ajouter : "Pour autant, ce mouvement de contestation doit être contrôlé et se réaliser sans le moindre débordement, histoire de ne pas décrédibiliser l'initiative"
    Quant à la petite phrase : "Mais qu'est-ce que la Marek sans les Red Tigers ? Une coquille vide." c'est faire bien peu de cas des milliers de personnes qui suivent cette équipe sans tourner le dos au match ou être aux ordres d'un kapo et de son mégaphone ...

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.