updated 09/12/2016 05:38

Tours - RC Lens : dernière étape de la semaine de 3 matchs

25 Tours FC RC LensTroisième étape de la semaine de trois matchs avec une escale à Tours pour le compte de la 25e journée du Championnat de France de Ligue 2. Le Racing Club de Lens, qui s’est relativement brillamment imposé mardi à la maison, se rend sur la pelouse du 9e du classement avec la ferme intention de prendre les bonifications suite aux 3 points acquis aux dépends des Brestois. Les Tourangeaux sont dans la même situation et espéreront bien terminer une semaine satisfaisante de leur part. MadeInLens vous présente la rencontre.

Côté Tourangeaux :

Aux deux tiers du championnat, la 4e meilleure défense de celui-ci, avec seulement 20 pions encaissés en 24 journées, végète autour de la 10e place, un peu loin du podium visé par le club lorsqu’étaient alignés sur le terrain les Delort et autres Ketkeophomphone. Mais, mine de rien, si le club entraîné par Marco Simone marque peu (c’est un comble quand même !) et a trop de mal à enchaîner pour espérer voir plus haut, l’objectif de stabiliser le club dans l’antichambre de la Ligue 1 est plutôt bien rempli, 8 ans après leur retour. L’ombre au tableau est pourtant là depuis décembre, avec une menace de relégation par la DNCG… Tiens, ça nous rappelle quelque chose ça !

Un joueur en particulier symbolise cette politique long-termiste de stabilisation du club. Une carrière débutée à l’été 2001 lors d’une victoire lensoise face à Lyon, 4 saisons dans la ville rose, des détours par l’Italie ou la Grèce et enfin 112 matchs en Ligue 2 avec le Tours Football Club. Bryan Bergougnoux en a fait du chemin, lui l’attaquant de formation qui évolue partout où Simone a besoin de lui. Symbole de cette équipe, celui qu’on a espéré voir un jour au Racing est à l’image de son équipe, bosseur, patient et passionné. Après le départ presque surprise de Kouakou vers le Stade Malherbe et celui un peu moins surprenant de Bossetti vers la Norvège, il sera le seul véritable atout offensif de son équipe pour la réception de Lens.

Pour ce match, le onze aligné lors de leur dernière sortie victorieuse à Bourg-en-Bresse Péronnas devrait être reconduit en partie par Simone, mais dans une organisation en 4-3-3 peut-être plus offensive. Dans les buts, le « jeunot » Kamara tiendra sa place de titulaire, impressionnant du haut de ses 19 ans. Devant lui, c’est une défense à 4 qui devrait être alignée, composée de Gradit à droite, Bouhours à gauche et Cillard – Miguel en défense centrale. Au milieu du terrain, ça devrait être un trio composé d’Agouazi en pointe basse et de Belkebla et Raveloson en relayeurs. Enfin, devant, Malfleury et Santamaria devraient venir épauler Bergougnoux seul en pointe.

 

Côté Lensois :

Après la claque qui aurait pu se transformer en valise au Havre, Lens devait se reprendre et Lens s’est repris. Face à un public clairsemé qui a majoritairement affiché son soutien aux bannis du soir, les joueurs ont su faire la différence, comprenant bien que la grogne n’avait rien à voir avec eux, combattifs et combattants depuis le début de saison. Face à un bien pâle Stade Brestois qui n’a jamais su exister, Lens a joué et Lens a déroulé. Avec une petite dizaine d’actions franches, Lens a surclassé son adversaire, butant à plusieurs reprises sur un Hartock des grands soirs, mais s’appuyant également sur un très bon gardien de son côté. En début de seconde période, les Sang et Or baissant le pied s’en sont remis à un excellent Vachoux qui s’applique à saisir sa chance.

Patrick Olsen RC Lens 03Mais si un joueur a retenu notre attention ce soir, c’est bien le Danois Olsen. Laissé de côté pendant longtemps par Kombouaré, le milieu de terrain avait l’occasion de briller autrement que par ses photos Instagram (coucou Mie !). C’est chose faite pour Olsen avec un esprit de guerrier, d’excellentes transmissions, des responsabilités prises (3 ou 4 frappes dangereuses en première mi-temps) et un but pour venir souligner tout ça. Venu célébrer son but tel un conquérant devant le Kop Sang et Or, le Danois a su saisir sa chance, orientant le jeu Lensois, avant de peiner physiquement en fin de match. Engagé pour être l’homme box-to-box recherché par Kombouaré, le Lensois doit maintenant gagner en régularité pour s’assurer une place dans ce 11.

Pour ce match, il y a fort à parier qu’après une performance de ce calibre il soit reconduit au poste de relayeur dans le 4-3-3 concocté par Antoine Kombouaré. Il pourrait évoluer un cran plus bas que face à Brest, accompagné par le duo Cyprien-Bourigeaud et venant suppléer Pierrick Valdivia. La défense centrale prometteuse Gbamin – Cvetinovic pourrait être reconduite, alors que Lala pourrait rebasculer à gauche, permettant à Ikoko de faire sa rentrée dans le 11. Delle toujours absent, l’autoritaire Jérémy Vachoux devrait être aligné. Devant, malgré le retour de Chavarria qui aurait pu amener Kombouaré à faire souffler Banza en alignant l’Argentin en pointe d’un trident offensif, c’est la triplette Nomenjanahary – Banza – Autret qui devrait débuter.

 

La rencontre :

Avec 16 points pris sur 33 possibles à la maison, mais une dynamique de trois nuls et une victoire sur les 4 derniers matchs à domicile, les Tourangeaux ont redressé la barre, rendant les voyages en Indre-et-Loire compliqués pour leurs adversaires. Face à eux, le Racing Club de Lens voyage plutôt bien, même s’ils restent sur un nul et une défaite loin de leurs terres. Alors qu’à l’aller, Lensois et Tourangeaux s’étaient séparés sur un piètre 1-1 : on attend beaucoup plus de la nouvelle confrontation entre ces deux costauds du championnat.

 

Les compositions probables :

Tours FC : Kamara - Gradit, Cillard, Miguel, Bouhours - Belkebla, Agouazi, Raveloson - Malfleury, Bergougnoux, Santamaria
Remplaçants : Westberg, Milosevic, Maouche, Khaoui, Tandia.

RC Lens : Vachoux - Ikoko, Cvetinovic, Gbamin, Lala - Cyprien, Olsen, Bourigeaud - Nomenjanahary, Banza, Autret
Remplaçants : Belon, Landre, Scaramozzino, Madiani, Chavarria.

 

Tours Football Club - Racing Club de Lens

25e journée du Championnat de France de Ligue 2
Vendredi 5 février 2016, 20h – Stade de la Vallée du Cher
Arbitre : Stéphanie Frappart

A suivre en live-texte intégral sur MadeInLens.com, 100 % passion !

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.