updated 04/12/2016 06:48

RC Lens – Dijon FCO : promis, pas de jeu de mot sur la moutarde !

22 RC Lens Dijon FCOSecond gros test de la saison pour le Racing Club de Lens qui reçoit le Dijon Football Côte-d’Or, actuel deuxième de Ligue 2, pour un duel qui s’annonce d’ores et déjà capital pour la suite de la saison. Au terme d’une semaine chargée sur le plan extra-sportif, le Racing Club de Lens devra laisser pourparlers et rumeurs de côté pour se concentrer sur un seul et unique objectif : les 3 points. MadeInLens vous présente cette rencontre à enjeux.

Côté Dijonnais :

Elle est belle cette équipe Dijonnaise fièrement accrochée à son podium et qui espère enfin retrouver l’élite, quittée il y a maintenant 4 ans. Cette saison, ce sont 12 victoires qu’ont acquis les hommes d’Olivier Dall’Oglio, le même ratio que Nancy avant cette journée, mais aussi 4 défaites quand les Lorrains n’ont laissé les points qu’à deux reprises. Des défaites presque surprises empêchent aujourd’hui les Rouges de truster la première place, comme par exemple lors de la 11ème journée, ce revers à domicile face à une bien tendre équipe de l’ETG. Mais hormis ce léger déficit de point qui relève presque du détail, l’objectif est pour l’instant pleinement rempli pour les Côte-d'Oriens sur le podium depuis la 6ème journée.

Au match aller, les Rouges avait littéralement muselé les Sang & Or dans le jeu, remportant les trois points certes sur un petit score mais en dominant la rencontre de la tête et des épaules. Lors de ce match, Amalfitano avait ouvert le score, mais c’est surtout le rush victorieux de Bela qui avait retenu l’attention. L’ancienne pépite de la Gaillette semble avoir trouvé chaussure à son pied avec ce club qui lui laisse la chance de grandir tranquillement. Titulaire à 11 reprises, entré 4 fois en cours de match, l’ancien Lensois occupe souvent l’aile droite, avec succès puisqu’il a scoré à deux reprises cette année, mais fait surtout profiter Dijon de son explosivité. S’il n’est pas encore un titulaire indiscutable, Jeremy Bela grappillait et progressait à son rythme avant d’être légèrement freiné par une blessure de laquelle il se remet doucement.

Sur la pelouse de Bollaert-Delelis, le technicien Dijonnais devra faire sans lui donc, mais également sans Gaël Andonian, suspendu après le carton rouge reçu face à Bourg-En-Bresse Péronnas, ni sans Belmonte, Ngoyi, Rivière, Saïd, Sané, Thiam et Varrault tous blessés. Du coup Oliver Dall’Oglio devrait donc aligner une formation en 4-4-2 avec Reynet dans les buts, Bernard, Souquet, Jullien et Bamba en défense, alors que le quatuor de la terre du milieu devrait comprendre Sammaritano, Gastien, Marié et certainement Benet. En attaque, on devrait retrouver la prolifique doublette Tavares – Amalfitano.

 

Côté Lensois :

Une offre de rachat par l’Atletico Madrid qui a fait passer au second plan l’histoire de l’éventuelle victoire sur tapis vert du Racing à cause « des méthodes de voyou » (dixit Gilbert Guérin, président d’Avranches) de l’US Créteil et au 159e plan la rumeur qui renvoie Stéphane Besle à Neufchâtel Xamax. En gros, à l’heure de d’aborder un tournant de leur saison, les Sang et Or ont une nouvelle fois préparé la bataille dans un contexte des plus sereins. Future filière des Colchoneros ? Aujourd’hui, peu nous importe : revenons à l’essence même du football : le jeu ! Après avoir obtenu un point chanceux lors de leur non-match sur le terrain cristollien, Lens doit se ressaisir s’il veut obtenir quelque chose face à une équipe qui lui avait marché dessus à l’aller. Incapables de produire du jeu, mais relativement solide, les Lensois sont repartis du Val-de-Marne avec beaucoup d’incertitudes.

Lalaina Nomenjanahary RC Lens 04Face à Créteil, Lalaïna Nomenjanahary avait profité de sa superbe entrée en jeu face au Red Star FC, mais aussi du forfait de Pablo Chavarria, pour obtenir une place de titulaire sur l’aile droite du 11 mis en place par Antoine Kombouaré. Mais, ce joueur est une véritable énigme. Souvent titulaire depuis son arrivée en Artois, cette saison celui-ci ne satisfait globalement que lorsqu’il entre avec le but de déséquilibrer un bloc bien en place. A chacune de ses entrées, on se demande pourquoi il n’était pas titulaire. Et à chacune de ses titularisations, on se demande pourquoi il n’était pas remplaçant au coup d’envoi… Depuis son arrivée en 2011, le Malgache a eu tous les statuts au Racing : remplaçant, joker, titulaire par défaut mais aussi grand artisan de la remontée en Ligue 1. Devant cette fameuse saison en Ligue 1 où il a soufflé le chaud et le froid, le Malgache peine à retrouver une place de choix dans les idées de Kombouaré. Face à un très solide adversaire, bien en place derrière, Nomenjanahary a une chance quasi inespérée de montrer que la mobilette roule toujours et qu’elle sait faire autre chose que des pointes en ligne droite.

En l’absence du capitaine Pablo Chavarria, Lalaina Nomenjanahary sera de nouveau titulaire sur le côté droit de l’attaque Sang et Or, ce même côté sur lequel il avait faire souffrir le Red Star. Pour ce match, Antoine Kombouaré devra une nouvelle fois faire sans Jonathan Nanizayamo, que l’on aurait aimé voir prendre le relais du jeune Simon Banza, un peu émoustillé physiquement après deux grosses confrontations. Ce dernier devrait donc débuter en pointe du trident, avec l’incontournable Mathias Autret sur son côté gauche. Au milieu, on pourrait noter le retour de Pierrick Valdivia au poste de sentinelle, derrière le duo Benjamin Bourigeaud - Wylan Cyprien, à moins que Patrick Olsen profite du coup de moins bien physique des deux compères relayeurs. Derrière, on devrait retrouver les classiques Joris Delle dans les cages, Jordan Ikoko à droite et Kenny Lala à gauche. Se pose du coup la question de la charnière centrale : Abdoul Ba ayant souffert face à Créteil, mais restant toujours « invaincu », sera-t-il reconduit par Kombouaré ? La balance penche plutôt sur une titularisation de Dusan Cvetinovic, pas impeccable face à Créteil mais qui semble tout de même plus sûr que le Mauritanien. Autre option : Loïck Landre, de retour dans le groupe et qui pourrait permettre à Jean-Philippe Gbamin de prétendre à une place au milieu de terrain.

 

La rencontre :

Le 9e équipe à domicile qui reste sur 3 victoires et un nul à la maison, reçoit la 5e équipe à l’extérieur qui reste sur 2 victoires, un match nul et une défaite loin de chez elle. Ce qui s’apparente à un choc pour la montée s’annonce déjà comme une mission très compliquée pour un Racing Club de Lens encore trop fébrile dans certains compartiments du jeu. Face à Créteil, Lens n’avait pas eu la maîtrise du jeu, mais avait su faire le dos rond pour prendre un point précieux. Dijon, c’est tout de même d’un autre calibre et les Sang et Or devront faire mieux que résister pour espérer voir plus haut dans ce championnat. En début de saison, il était assez aisé pour les adversaires de venir prendre des points au stade Bollaert-Delelis… Le Racing Club de Lens doit confirmer aujourd’hui que l’antre mythique du Pas-de-Calais est redevenue sienne.

 

Les compositions probables :

RC Lens : Delle – Ikoko, Cvetinovic, Gbamin, Lala – Cyprien, Valdivia, Bourigeaud – Lalaina, Banza, Autret

Remplaçants : Vachoux, Ba, Landre, Olsen, N’Diaye

Dijon FCO : Reynet - Souquet, Paulle, Jullien, Bernard - Sammaritano, Gastien, Marié, Amalfitano – Tavares, Diony.

Remplaçants : Basilio, Bamba, Lees-Melou, Maury, Benet

 

Racing Club de Lens – Dijon Football Côte-d’Or

22e journée du Championnat de France de Ligue 2
Samedi 23 janvier 2016, 14h – Stade Bollaert-Delelis, Lens
Arbitre : Karim Abed

A suivre en live-texte intégral sur MadeInLens.com, 100 % passion !

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.