updated 06/12/2016 17:10

L’enchaînement Dijon - Le Havre, une double-confrontation cruciale pour le RC Lens

RC Lens Le Havre defaiteEn cette année 2016, l'équipe de MadeInLens a pris une bonne résolution : vous donner plus que jamais la parole ! C'est pourquoi, nous vous demanderons assez régulièrement votre avis sur des questions qui font l'actualité du RC Lens. 

Pour ce quatrième numéro, nous avons sondé nos Twittos au sujet de la double confrontation qui attend les Artésiens. Respectivement opposé à Dijon et au Havre, le RC Lens va faire face à deux candidats sérieux à la montée en Ligue 1. 

A l'issue de cette double confrontation aura-t-on une idée plus précise des chances de montée du RC Lens ? Si le Racing passe au travers, cela signifie-t-il que le club artésien doit dire adieu à ses rêves de réintégrer l'élite dès le mois de mai prochain ? En somme, L’enchaînement Dijon/Le Havre est-il déterminant pour évaluer les capacités du RC Lens à jouer la montée ?

A ce sujet, vous êtes une écrasante majorité (96%) de nos sondés à estimer que cette double confrontation sera déterminante dans le parcours du RC Lens lors de cette phase retour. 

Cela correspond-il à l'opinion de Pumador, rédacteur pour MadeInLens

 

Les résultats du sondage : 

Sondage réalisé sur Twitter les 20 et 21 janvier 2016 

Notre avis (Pumador) :

On le répète sans lassitude depuis plusieurs semaines maintenant : Le RC Lens ne perd plus !A tel point que l’on rêve d’une montée parmi l’élite à l’issue de la 38e journée. Entre victoires et matches nuls, les Sang & Or ont grimpé de manière presque inespérée à quelques marches du podium de la Ligue 2. Si Nancy a déjà pris une option, même si celle-ci n'est pas encore totalement décisive, deux places restent vacantes et ouvertes à un groupe composé de six équipes. Parmi elles, on dénombre donc Lens, mais aussi Dijon et le Havre, les deux prochains adversaires du RC Lens. Cette double confrontation face à des candidats au podium représente donc l'occasion parfaite pour jauger les Lensois.

En premier lieu, ce sera donc Dijon. Les hommes d'Olivier Dall’Oglio s’étaient imposés 2 à 0 au match aller contre les Nordistes, Jérémie Bela y était alors allé de sa réalisation. Privé de Ligue 1 depuis 2012, les Bourguignons chaque saison pour obtenir le premier sésame leur permettant de rejouer au sein de l'élite du football français. Ensuite, le Racing devra faire face au Havre. Les coéquipiers de Mathieu Duhamel avaient humilié les Sang & Or à Bollaert à l'issue d'un match catastrophique de la part des hommes d'Antoine Kombouaré qui s'étaient inclinés sur un cinglant 0-4. Le club Normand n'a plus connu la Ligue 1 depuis la saison 2008-2009. Souvent hors course pour jouer la montée, cette saison prometteuse laisse entrevoir un espoir de figurer parmi le trio de tête au terme de ce championnat.

Il ne faut pas se mentir, la montée se jouera très certainement lors de la dernière journée. C’est à ce moment-là que les clubs au pied du podium compteront les points perdus bêtement et s’en mordront les doigts. Le RC Lens avait lui-même obtenu sa montée lors de la saison 2013/2014 à l'issue de l'ultime journée en allant s'imposant en terre corse contre le CA Bastia.

Pour autant, ces deux matches peuvent-ils (déjà) être décisifs pour la course à la montée ?

Je ne vais pas tourner autour du pot, ces deux rencontres sont très importantes pour le RC Lens.

Car, hormis ces deux affrontements, et même s'il restera au RC Lens encore quinze journées pour empocher de nombreux points, il ne faut pas oublier qu'il en sera de même pour Dijon et Le Havre. On parle beaucoup de la belle série lensoise, mais n'occultons pas de rappeler que les Dijonnais restent sur une série de 7 matches sans défaite, et un total de 15 points pris sur 21 possibles. Il en est de même pour les Normands qui restent invaincus depuis 5 rencontres, soit 11 points pris sur 15 possibles. Clairement, nous avons là trois sérieux prétendants à la montée, trois équipes sur une très bonne dynamique. Les points pris contre les adversaires directs pourront donc peser lourd dans la balance. En effet, en cas défaite, le RC Lens verrait ces deux prétendants s'envoler devant au classement, sans oublier que d'autres équipes pourraient également en profiter pour doubler le club artésien dans le même temps.

Quoi qu'il en soit, le RC Lens devra aborder rencontres comme s'il jouait dors et déjà une finale afin de rester un concurrent sérieux dans la course à la montée. En sortant renforcé de cette double confrontation, le Racing prouverait également à tous les observateurs – et à lui-même – qu'il a les moyens et le niveau pour se mêler à cette lutte. Surtout, Lens cherchera à prendre un avantage psychologique sur ses adversaires. Revenu du diable Vauvert, le retour lensois inquiète autant qu'il ne force l'admiration de ses concurrents directs. Enfin, Lens a été sèchement battu par ces deux équipes lors de la phase aller, nul doute que les Lensois aient à cœur de prendre leur revanche. Il ne reste plus qu'à le prouver sur le terrain. Histoire de joindre la parole aux actes.  

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.