updated 09/12/2016 05:38

Red Star - RC Lens : Une victoire sur le fil pour entretenir la dynamique

Red Star RC Lens clapping Benjamin BourigeaudLe Racing pouvait difficilement espérer mieux pour entamer l'année 2016, en décrochant une victoire précieuse (1-2) chez le Red Star, un concurrent direct à la montée. Certes le terrain était difficile, mais les Sang & Or, qui évoluaient à l'extérieur, ont pu compter sur un soutien sans failles de leurs supporters qui s'étaient déplacés en nombre. En supériorité peu après l'heure de jeu, les Lensois ont fini par faire sauter le verrou audonien dans les ultimes secondes de la rencontre. 

Un premier acte poussif

C'était l'affiche de cette 20ème journée de Ligue 2, entre deux prétendants à la montée, le RC Lens et le Red Star. Pour autant, le début de match est loin de correspondre aux attentes des nombreux observateurs qui s'étaient amassés dans l'atypique stade Pierre-Brisson de Beauvais. Après dix bonnes premières minutes, où les deux équipes tentent d'imposer leur rythme, les 22 acteurs tombent assez rapidement dans une certaine léthargie, si bien que la rencontre perd grandement en intensité. Le Red Star parvient tout de même à se montrer dangereux et se procure la première occasion du match. Ange-Freddy Plumain dépose Jordan Ikoko sur le côté droit et centre à destination de Makhedjouf, dont la reprise de la tête frôle le cadre (16e). Lens se fait de nouveau peur quelques instants plus tard sur un coup franc de Bouazza, en apparence anodin, mais dont Joris Delle juge mal la trajectoire (19e). Les hommes d'Antoine Kombouaré peinent à développer leur jeu et il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir la première réaction artésienne. De la droite, Benjamin Bourigeaud adresse un centre dans la surface de réparation à destination de Mathias Autret, mais la reprise de ce dernier manque de force pour réellement inquiéter Arnaud Balijon (29e). Lens va finalement frôler la correctionnelle juste avant le retour des vestiaires. Bien décalé par Da Cruz sur la gauche, Plumain rentre dans l'axe et allume une mèche que Joris Delle détourne avec autorité en corner (44e). 

Le sursaut, les expulsions et Nomenjanahary

Le Racing revient des vestiaires avec de bien meilleures intentions. En s'appuyant sur un bloc équipe bien plus haut et un pressing constant et efficace, Lens gène considérablement son adversaire. Pour autant, c'est bien le Red Star qui se procure les premières occasions de cette seconde période. Bouazza d'une tentative dès 20 mètres (55e) et Makhedjouf d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface de réparation (56e) rappellent à l'ordre les coéquipiers de Pablo Chavarria. Malgré les deux premiers avertissements, les Artésiens vont se faire piéger une troisième fois, sur un mouvement d'école qui permet au Red Star d'ouvrir le score. Hameur Bouazza, d'une merveille de passe, trouve dans la profondeur Ange-Freddy Plumain, l'ancien Lensois élimine Delle et rabat la trajectoire du ballon dans le but vide, malgré le retour de Jean-Philippe Gbamin (1-0, 60e). Mais Lens ne baisse pas la tête, bien au contraire, il parvient même à égaliser très rapidement par l'intermédiaire de Mathias Autret. Suite à un bon pressing de Bourigeaud sur le côté droit, Simon Banza récupère le ballon aux 30 mètres avant de mettre sur orbite l'ancien Lorientais qui ne tremble pas devant Balijon (1-1, 64e). Si cette deuxième mi-temps est bien plus animée et réjouissante, le match va prendre un tout autre tournant suite à l'expulsion d'Hameur Bouazza.

Auteur d'une faute grossière sur Mathias Autret, l'attaquant du Red Star récolte dans un carton jaune, avant de voir sa sanction alourdie quelques instants plus tard, en raison de la gravité de la blessure de son adversaire (67e). En infériorité numérique, la rencontre va alors tourner au cauchemar pour les Franciliens, après l'entrée de Lalaïna Nomenjanahary. Le Malgache se montre rapidement à son avantage. A la suite d'un festival sur le côté droit, l'ailier lensois pénètre dans la surface de réparation et tente sa chance, Balijon détourne sur Banza dont la tête rase la barre transversale (76e). Les joueurs du Red Star s'énervent et récoltent même un second carton jaune en toute fin de rencontre. Rui Sampaio, auteur d'un pied haut sur Simon Banza, regagne les vestiaires avant ses coéquipiers (89e). Et à force de reculer, les Audoniens finissent par céder dans les ultimes instants de la rencontre. Et c'est de nouveau Lalaïna Nomenjanahary qui fait la misère à son adversaire direct, le Malgache trouve Benjamin Bourigeaud dont la reprise est repoussée par Arnaud Balijon dans les pieds de l'infortuné Lloyd Palun, qui marque contre son camp (1-2, 90e+2). 

Grâce à ce quatrième succès de rang, Lens grimpe à la 5ème place, à seulement deux points du podium. De quoi continuer à espérer un dénouement heureux cette saison. Au-delà de la victoire, c'est le scénario du match qui va faire un bien fou dans les têtes. Les Lensois peuvent ainsi aborder la phase retour avec un moral au sommet et une faim de loup. Avec de telles valeurs morales et un coeur gros comme ça, cette équipe a de quoi voyager et espérer aller loin. 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.