updated 06/12/2016 06:49

En plein dans le MiL : le meilleur attaquant du RC Lens de la phase aller

MadeInLens en plein dans le mil 02Jusqu'à la fin de semaine, l'équipe de MadeInLens vous livre son bilan de la première partie de saison du RC Lens. Ce dimanche, pour le cinquième et ultime numéro, nous élisons le meilleur attaquant de la phase aller.

Avec la 10e attaque ex aequo, le RC Lens n'a pas brillé sur le plan offensif en cette première partie de saison. Pour preuve, aucune trace d'un joueur lensois au classement des meilleurs buteurs. En effet, Mathias Autret, Pablo Chavarria et Jonathan Nanizayamo, meilleurs réalisateurs artésiens, ont chacun inscrit trois buts. En quête d'un buteur régulier, le Racing compose donc sur une répartition équitable entre plusieurs joueurs. Suffisant pour jouer la montée ? Nous développerons ce point dans les prochains jours. Pour l'heure, le temps est venu de décerner le trophée de meilleur attaquant de la phase aller.

C'est Pumador et Thomas, rédacteurs pour MadeInLens, qui planchent sur le sujet, avec des avis bien divergents. 

L'avis de Pumador : 

S'il y a bien un poste cette saison où le RC Lens n'a pas spécialement brillé, c'est bien l'attaque. En effet, sur les 19 buts marqués pour autant de matches joués, le meilleur buteur lensois pointe à 3 buts. Vraisemblablement, Antoine Kombouaré de dispose pas de goléador cette saison, véritable point faible en cette première partie de saison.

Pas moins de cinq joueurs ont évolué devant cette saison, parmi eux, deux nouvelles recrues, à savoir Christian Bekamenga et Jonathan Nanizayamo. Je vais d'abord me pencher sur leurs cas, enfin plutôt sur leurs performances.

Pablo Chavarria RC Lens 02

Christian Bekamenga, prêté par Troyes, avait planté il y a 2 ans 17 buts avec Laval en Ligue 2. Plutôt alléchant comme statistiques, sachant que le RC Lens venait de se séparer d'Adamo Coulibaly et que l'on savait que Yoann Touzghar allait en faire de même. Du côté de l'ESTAC, nous saurons très vite que le club était plutôt soulagé de voir partir le temps d'une saison son attaquant.

Mais, très rapidement nous découvrons un joueur maladroit devant le but et nonchalant sur le terrain. Antoine Kombouaré a pourtant tenté de le secouer en le reléguant sur le banc, mais l'électrochoc n'a pas eu lieu, et je doute qu'il ait lieu un jour. En effet, depuis plusieurs rencontres maintenant, le coach lensois l'a écarté du groupe et on ne devrait pas le revoir sous le maillot Sang et Or en 2016. Avec deux petits buts marqués, il n'aura pas marqué nos esprits.

La seconde recrue, Jonathan Nanizayamo en provenance de Tours. Arrivée surprise en Artois pour cet attaquant qui n'était autre que troisième dans la hiérarchie des attaquants tourangeaux.

Encore un pari signé Antoine Kombouaré. Rapidement propulsé dans le 11 en attaque au profit de Bekamenga, il a inauguré le premier clapping de la saison avec son but de la tête permettant à Lens se s'imposer à Bollaert face à Sochaux. Le profil de Nanizayamo est atypique, 1m94 pour 90kg, c'est le genre de joueur qui pèse sur la défense par son gabarit et qui est censé prendre les ballons de la tête. Avec 3 buts au compteur, son envie et sa hargne plaît assez, mais sa maladresse devant le but est décevante. Il n'est malheureusement pas le renard des surfaces que l'on attendait, en tout cas ce n'est pas celui qui à mes yeux doit porter l'attaquer lensoise sur ses épaules.

Ensuite, si je parle de Démé N'Diaye, je pourrais presque parler d'une recrue puisque la saison passée, le Sénégalais n'a pas été épargné par les blessures. Il avait même presque disparu des radars on n'en attendait plus grand chose. Cependant, il a travaillé dur pour revenir au niveau et réintégrer l'équipe première du RC Lens. Abonné au banc des remplaçants (11 fois remplaçant sur 14 matches joués), N'Diaye réalise parfois de bonnes choses, mais il reste limité techniquement et, même s'il a inscrit 2 buts cette saison, il reste perfectible dans la finition devant le but. Je ne le vois pas s'imposer dans le onze de départ de manière permanente, mais reste pour moins un remplaçant d'appoint.

Je garde le meilleur pour la fin, à savoir Pablo Chavarria, le meilleur attaquant de cette première partie de saison. Le capitaine lensois a certes, vécu un début de saison difficile à l'instar de ses coéquipiers. Nous avons eu cette chance de le voir rester en Artois cette saison, et nous avons beaucoup misé sur l'argentin pour porter son équipe vers le haut.

Sous le feu des critiques pour son manque de performances, Chavarria n'a rien lâché. Au contraire, je pense que les remarques en son encontre l'ont encore plus motivé à revenir au niveau que l'on connaît de lui. Tantôt aligné à la pointe de l'attaque, tantôt sur la droite, l'ailier lensois reste intéressant par sa technique et ses qualités de buteurs tant que la confiance est là.

Résultat, depuis plusieurs rencontre, Chavarria montre le visage que l'on connaît et que l'on apprécie. A Bollaert pour le dernier match de l'année contre Bourg-en Bresse. Tous les ingrédients étaient réunis, auteur de son troisième but de la saison, d'une passe décisive et d'une très bonne prestation globale. Bref, il nous a régalé !

Sans me focaliser sur ce dernier match, Pablo Chavarria a parfois chaviré dans le même naufrage que ses coéquipiers, mais le RC Lens va mieux depuis presque 10 matches, et Pablo y est pour beaucoup. Il marquera d'autres buts et offrira d'autres ballons décisifs, cela ne fait pas le moindre doute.

 

L'avis de Thomas :

Qu'il est difficile de juger les attaquants du RC Lens !! Christian Bekamenga, annoncé comme une valeur sûre, n'a rien montré sur ses quelques matchs. Dème N'Diaye constitue pour moi un joker en fin de match plus qu'un titulaire en puissance. Simon Banza, avec quelques entrées en jeu et une titularisation, reste trop jeune et n'a pas eu de temps de jeu suffisant pour être jugé, même si son potentiel s'avère intéressant. Il reste donc Jonathan Nanizayamo et Pablo Chavarria.

Jonathan Nanizayamo RC Lens 03

Pablo Chavarria est bien revenu sur les derniers matchs, mais a mal débuté sa saison. Promu capitaine des Sang et Or, le brassard a semblé lourd à porter sur ces premiers matchs, alors que le RC Lens balbutiait son football. Buteur décisif à Valenciennes, je pensais que ça lancerait sa saison mais il a encore eu quelques soucis sur les matchs suivants, ne semblant pas forcément en confiance. Ses deux buts contre Nîmes et Bourg-en-Bresse Péronnas lui ont fait le plus grand bien et j'espère pour lui qu'il va poursuivre sur la seconde partie de saison.

Vous l'aurez compris, pour moi, c'est Jonathan Nanizayamo qui constitue le meilleur attaquant lensois du début de saison. Sorti de nulle part, recrue complètement inattendue, il a su se battre à l'entraînement et sur le terrain pour profiter de la méforme de Christian Bekamenga et s'installer à la pointe de l'attaque. Certes, son jeu n'est pas technique, ni même exceptionnel, mais il pèse sur la défense, use les adversaires et a su marquer des buts décisifs dans cette saison. A Brest, il permet aux Sang et Or d'égaliser, même si les Bretons l'emportent finalement. Son but contre Sochaux, où il saute plus haut que le gardien, délivre le RC Lens et permet de prendre trois points précieux. Contre Ajaccio, il convertit l'une des seuls actions lensois du match. Dommage qu'il soit blessé sur ces dernières semaines car il aurait pu s'installer définitivement à la pointe de l'attaque lensoise. Son retour en janvier devrait faire beaucoup de bien aussi et offrir des solutions à Antoine Kombouaré.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.