updated 11/12/2016 17:00

En plein dans le MiL : le meilleur défenseur du RC Lens de la phase aller

MadeInLens en plein dans le mil 02Jusqu'à la fin de semaine, l'équipe de MadeInLens vous livre son bilan de la première partie de saison du RC Lens. Ce jeudi, pour le troisième numéro, nous élisons le meilleur défenseur de la phase aller. 

Avec pas moins de 9 joueurs utilisés, Antoine Kombouaré a grandement expérimenté dans ce secteur de jeu. Aucun joueur n'a joué l'intégralité des 19 matchs. Kenny Lala, titularisé à 16 reprises pour 1369 minutes est le joueur le plus utilisé devant Jordan Ikoko, 16 matchs (13 comme titulaire) pour 1220 minutes de jeu. Annoncé en concurrence au poste de latéral droit, les deux jeunes joueurs ont profité de la méforme d'Anthony Scaramozzino pour maximiser leur temps de jeu. Dans l'axe, le quinté Cvetinovic-Landre-Ba-Besle-Gbamin s'est partagé le temps de jeu. 

Dans cette forêt de joueurs, Thomas V et Romain Pechon, rédacteurs pour MadeInLens, extirpent celui qu'ils estiment avoir été le meilleur défenseur lensois sur la phase aller.  

- L'avis de Thomas V : 

Jean Philippe Gbamin RC Lens 03Politique de relance au Racing Club de Lens avec le secteur défensif en guise de grands travaux keynésiens ! Pour pallier les départs successifs de Yahia, Kantari, Ba, Boulenger et Cavaré, ainsi que les nombreuses fins de contrat telles celles de Sylla ou Fradj, le Racing a recruté à tour de bras dans ce secteur. Sont arrivés Lala, Ikoko, Scaramozzino, Besle et Cvetinovic pour renforcer un secteur défensif déjà fort de Taylor Moore, Abdoul Ba, Loïck Landre et accessoirement Jean-Philippe Gbamin qui est pour moi bien meilleur numéro 6 qu'autre chose.

Lors de cette phase de matchs aller, Antoine Kombouaré qui avait géré lui-même le recrutement, a testé la bagatelle de 6 charnières différentes. Ba - Moore, Landre - Besle, Landre - Cvetinovic, Cvetinovic - Besle, Ba - Gbamin, puis Ba - Landre en cours de match. Ajoutez à cela les différentes combinaisons sur les côtés, passant de Ikoko à droite à Lala ou encore à Moore, à gauche de Lala à Scaramozzino, et vous obtenez la défense la moins stable du championnat. Au final, la défense la plus efficace a été certainement la défense la moins évidente sur le papier : Ikoko à droite, Ba et Gbamin dans l'axe et Lala à gauche. Du coup, se pose la question du meilleur défenseur de la saison.

Du côté des latéraux, Ikoko est arrivé avec l'étiquette "formé au PSG". S'il a eu bien du mal à se fondre dans son rôle de latéral d'une équipe en construction, il n'a jamais lâché, finissant par s'imposer sur son côté droit. A gauche, si Scaramozzino avait montré de bonnes choses sur deux matchs en début de saison, il s'est vite retrouvé à cours, notamment du fait d'un physique friable. Il a donc vite été remplacé par Kenny Lala à gauche qui n'a eu cesse de se démener pour compenser son manque d'expérience à un poste qui n'est pas du tout le sien par une énergie débordante. Au fur et à mesure des matchs, il a fait parler sa polyvalence pour devenir l'un des joueurs les plus réguliers de l'effectif, s'affirmant du même coup comme le meilleur latéral de l'effectif.

En défense centrale, on attendait énormément d'un Landre resté bon gré mal gré au bercail quand sonnaient les sirènes envoutantes de la Ligue 1. Mais, une chose est sûre, son départ avorté à l'été lui est resté en travers de la gorge et le roc qu'il était ces deux dernières saisons a laissé place à une ombre sur le terrain. Véritable mystère de ce début de saison, il ne devrait pas s'éterniser au Racing. Relégué sur le banc, il a été remplacé par Besle, revenu dans son club formateur après une dizaine d'années à écumer les pelouses Suisses. Si ce dernier a fait parler son physique de bucheron en début de saison, il a vite sombré quand l'équipe toute entière semblait à l'agonie. Il est par contre clair que sa dévotion et son état d'esprit sont tout à son honneur et ont empêché l'équipe de sombrer davantage. Plusieurs fois aligné avec Besle, le Serbe Cvetinovic est mon coup de coeur défensif de ce début de saison. Blessé depuis un bout de temps, il avait montré de bonnes choses en défense et une énergie sans limite aucune. Si son style de jeu peu orthodoxe a de quoi laisser dubitatif les observateurs, il se révèle tout de même efficace.

Durant la deuxième partie de ces matchs aller, nous avons pu voir à l'oeuvre Moore qui restait sur un bon match à Metz mais qui n'a pas su convaincre Kombouaré, mais surtout la paire Ba - Gbamin qui s'est permis trois clean-sheet d'affilée en fin d'année. Commençons par Gbamin : son retour dans le XI a coïncidé avec le renouveau Lensois. D'abord 6, puis redescendu au gré des blessures en défense centrale, il montre que son aisance technique le place au dessus de la mêlée en Ligue 2, d'autant qu'il est encore très jeune. Son compère Abdoul Ba a lui aussi marqué les esprits avec 4 clean sheet pour 4 titularisations. Le géant Mauritanien a livré un véritable récital samedi face à Bourg-en-Bresse Peronnas.

En conclusion, je pense que le meilleur défenseur Lensois cette année est Jean-Philippe Gbamin ! Mon choix en surprendra plus d'un, mais je pense que son aisance technique sur ces derniers matchs et sa polyvalence en font un des tauliers du système Kombouaré. Viennent derrière lui Abdoul Ba et Dusan Cvetinovic au coude à coude !

 

- L'avis de Romain :

Jordan Ikoko RC Lens 02Afin d'élire le meilleur défenseur lensois sur la phase aller, il est important de prendre le temps de jeu comme premier élément d'analyse. A mes yeux, il est nécessaire qu'un joueur ait joué au minimum la moitié des matchs pour concourir à ce titre. Cela exclu donc, Dusan Cvetinovic (8 matchs), Abdoul Ba (4 matchs), Taylor Moore (5 matchs), Anthony Scaramozzino (9 matchs), ainsi que Jean-Philippe Gbamin (7 matchs).  

De ce fait, il ne reste que quatre candidats possibles : Loïck Landre (11 matchs), Stéphane Besle (13 matchs), Jordan Ikoko et Kenny Lala (16 matchs). Trois d'entre eux étaient annoncés titulaires en début de saison. Pour Jordan Ikoko, il a d'abord profité de la défaillance d'Anthony Scaramozzino pour s'imposer dans le onze de départ. Difficile de défendre les candidatures de Loïck Landre et Stéphane Besle, ces deux derniers ayant perdu leur place dans le onze de départ. Pire encore, leur mise au banc correspond au retour au premier plan des Lensois, avec neuf matchs consécutifs sans défaite. 

Par élimination, il ne reste alors que deux candidats, Kenny Lala et Jordan Ikoko. Le premier, recruté pour jouer latéral droit, s'est finalement installé au poste de latéral gauche, et ce avec succès. Le second, a mis plus de temps à se faire sa place dans sa nouvelle équipe. Tantôt en concurrence avec Kenny Lala, puis avec Taylor Moore, il a fini par gagner la confiance de son entraîneur. Certes, l'ancien Valenciennois a fait preuve de régularité et de solidité. Mais, je défends la candidature du joueur prêté par le Paris Saint-Germain. 

Pourtant très peu fan de ce type de joueur, je considère aujourd'hui que Jordan Ikoko est le meilleur latéral de l'effectif lensois. C'est surtout sa capacité à apporter le surnombre dans le couloir qui me séduit. Ikoko est un latéral moderne, limité sur le plan technique, il s'appuie sur une activité supérieure à la moyenne. Défensivement, il est de plus en plus convaincant et devient doucement mais sûrement une valeur sûre de la Ligue 2. Ce n'est pas pour rien qu'Antoine Kombouaré en a fait un pilier de son équipe depuis plus de deux mois.   

Je décerne donc le trophée de meilleur défenseur de la phase aller à Jordan Ikoko. Arrivé comme remplaçant, il a su se faire une place de choix dans un secteur concurrentiel. Surtout, il n'a cessé de progresser au fil des titularisations, ce qui est prometteur pour 2016. 

 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.