updated 10/12/2016 12:26

Eric Sikora peut pousser un petit ouf de soulagement

Eric Sikora RC Lens 05Eric Sikora peut pousser un petit ouf de soulagement. Ce samedi soir, l’équipe réserve du RC Lens s’est imposé face à Arras sur le score de 2-1. Cela permet aux protégés de coach Siko de grapiller une place (14e) juste sous la ligne de flottaison. Mais de retour dans le peloton, la CFA lensoise peut espérer une meilleure deuxième partie de saison en termes de résultat, surtout avec un match en retard encore à jouer pour les Sang et Or.

Eric Sikora revient sur la victoire de ce week-end et tire un bilan après 4 mois de compétition.

Eric, cette victoire fait du bien…

« Nous avons souffert en seconde période. Nous avions fait ce qu’il fallait en première période. Nous imaginions la difficile deuxième. Mais nous ne pensions pas prendre un but aussi vite qui les remettrait dans le match. Nous avons aussi eu un peu de réussite. Après, nous aurions dû améliorer nos sorties de balle, car nous étions dans la panique. C’est le troisième match en une semaine, en ayant joué le PSG et Sannois. D’ailleurs, Sannois nous a imposé un match de duels où, dans l’impact, nous avons bien morflé. Je suis satisfait pour les joueurs car ce n’est pas simple en ce moment. Nous avions demandé du mental et de la rigueur. L’essentiel était de gagner, même à la 92e sur un but foireux. »

Comment analysez-vous la première partie de saison ?

« On fait de bonnes choses. Mais sur le plan défensif comme offensif, il nous manque toujours cette exigence. Cela se joue là-dessus car, dans les matchs, on n’est pas débordé. Regardez le PSG, où l’on prend 4-1. Si on prend la première mi-temps, jamais tu penses un score comme cela. Mais à un moment, il y a du relâchement, une erreur, et l’équipe adverse en profite. La différence se fait à ce niveau-là. Mais dans l’ensemble, même si au niveau du classement, on n’y est pas, notre équipe essaie de jouer. Nous nous sommes sauvés comme ça l’an dernier. On va continuer. »

Encore une fois, l’équipe est relativement jeune…

« Oui, mais la jeunesse, aujourd’hui, doit être capable de jouer en pro. Le niveau professionnel, c’est 10 fois plus vite, 10 fois plus d’impact. Je les juge par rapport à ça, pas comme des joueurs de CFA. C’est peut-être pour ça que je suis sévère avec eux et exigeant. Il faut tendre vers cela pour affronter le haut-niveau. Dans l’ensemble, le groupe bosse, il ne lâche pas. Même à Sannois dans la difficulté, l’équipe essaie de jouer. Malheureusement, on se fait parfois coincher. Après, la CFA est très relevée. »

Le programme pendant la trêve ?

« On coupe, on reprend le 2 janvier avec un match le 9 contre Aubervilliers et le 16 un match en retard contre Calais. »

Propos recueillis par Laurent Mazure pour MadeInLens

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.