updated 07/12/2016 15:17

RC Lens - Bourg-en-Bresse : finir l'année en pleine bourre !

19 RC Lens Bourg en Bresse PeronnasPour le dernier match de l’année pourrie 2015, le Racing Club de Lens, 9e au coup d’envoi, reçoit son poursuivant le plus proche, le Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01. L’objectif est le même pour les deux formations : terminer l’année civile par une victoire afin de figurer dans la première partie de tableau au moment d’aborder la phase retour du championnat.

Présentation de la rencontre.

Côté Bourg en Bresse - Péronnas :

Une chose est sûre, avec seulement deux petits nuls au compteur, on ne s’ennuie pas quand on suit le FBBP01 ! Et puis, on peut dire qu’il y en a des buts dans leurs matchs ! A titre de comparaison, les Bleu et Blanc ont scoré à 28 reprises, quand Lens n’a marqué que 17 fois, mais ils ont également encaissé la bagatelle de 31 buts, soit 12 de plus que le Racing. Durant la phase aller du championnat, ce qui est du coup la plus mauvaise défense du championnat n’a réussi que deux clean sheets, contre Nancy (0-0) et Tours (0-1). Autre chiffre significatif, les Burgiens sont la 16ème équipe à l’extérieur, restant même sur une série de 4 défaites hors de leurs terres, dont un cinglant 5-0 reçu à Metz lors de la 16ème journée.

Bien que les hommes Hervé Della Maggiore enchaînent les statistiques ahurissantes, dans un sens ou dans l’autre, il faut tout de même souligner que le promu réalise une saison des plus correctes. L’un des plus petits budgets du championnat (5 millions d’euros, soit un quart de celui du Racing) qui se retrouve en 10ème à l’approche des matchs retours, c’est déjà pas mal, mais en plus quand on sait que c’est l’une des équipes qui ouvre le plus le jeu, sans avoir peur, c’est encore mieux ! A l’inverse d’un autre promu, le Paris FC, on ne peut que s’enthousiasmer pour cette équipe, fruit d’un travail mûrement réfléchi. Ce ne sont pas des noms connus de la Ligue 2 qui sont écrits chaque week-end sur la feuille de match, mais, à l’image de Faivre, Callamand ou Goyon, des mecs habitués du club, qui ont même parfois connu l’accession en National en 2012. C’est donc un groupe soudé qui se présente à Lens, un groupe qui est le contraire absolu de celui du Racing, un groupe qui compense le manque de talent brut et d’expérience par des automatismes créés et muris depuis des années et une réelle envie de jouer ensemble !

Sur la pelouse du Stade Bollaert-Delelis, Hervé Della Maggiore devra composer avec un groupe fatigué par le match de Coupe de la Ligue perdu sur le fil face à l’OM. Face au Racing Club de Lens, le technicien devrait aligner Callamand dans les buts, son homme fort présent au club depuis les années CFA2, protégé par une défense composée de Alphonse, Ogier, Traoré et N’Simba. Au milieu, ce devrait être un trio composé de Nirlo, Dembélé et Berthomier, alors que devant, pour accompagner Boussaha et Boujedra, Sané devrait retrouver une place dans le 11 aux dépends de Ba.

 

Côté Lensois :

Quand on devra faire le bilan de la saison 2015-2016 du RC Lens, ça devrait ressembler à ça : grande lessive – mercato à trois francs six sous – début de saison très moyen – déceptions – déceptions – honte – léger regain de forme – des victoires à l’arrachée – on se fait ch***r – encore des victoires à l’arrachée. Voilà, c’est à peu près ça la première partie de saison Lensoise. Face au Paris FC, Lens a globalement dominé son sujet et un match bien terne dans son ensemble, profitant d’un coup du sort pour scorer par l’intermédiaire de Cyprien. Bien que ce but soit « gag », il est symptomatique d’un regain de confiance chez les Artésiens. En effet, pour profiter d’une déviation adverse sur une frappe lointaine, encore faut-il avoir la volonté de frapper ! Si le schéma de jeu parait encore loin d’être établi et que le jeu déployé par le Racing semble tout aussi loin de devenir emballant, la confiance est au moins de retour au Racing, et c’est là que le changement a lieu. Une confiance de retour chez des attaquants et des milieux qui tentent, mais également chez des défenseurs

Abdoul Ba RC Lens 03Qui aurait cru que le retour d’un semblant de solidité défensive passerait par le retour d’Abdoul Ba dans le 11 Sang et Or ?! Si cette affirmation n’est pas flagrante quand on regarde le Racing jouer, les chiffres sont là : 3 titularisations du Mauritanien pour 3 clean sheets. S’il n’excelle pas dans son jeu au pied ou dans ses relances, son physique de titan est clairement un atout dans un championnat bien plus physique que technique. Face à Nîmes, il avait eu du mal à se mettre dans le rythme après plus de 3 mois sans jouer avec les Pros, sans pour autant céder. Sur la pelouse du Paris FC, il s’est montré davantage présent dans les duels, cherchant également à relancer proprement. Reste à savoir comment il va négocier la visite d’une attaque bien plus prolifique que les deux derniers adversaires du Racing, notamment le turbulent Sénégalais Pape Sané, de retour de suspension. Avec ses 9 buts, il sera une nouvelle fois l’atout offensif numéro 1 du FBBP01 et la tâche incombera à Ba de le museler pendant 90 minutes.

Face à Bourg-en-Bresse Péronnas, Antoine Kombouaré devrait reconduire un 11 à peu de choses près similaire à celui aligné à Paris la semaine passée. Hormis en cas de fatigue, AK a promis à ses joueurs que le 11 gagnant un match était reconduit pour le suivant. Face au FBBP01, ce devrait donc être de nouveau Delle dans les buts, alors que Ba et Gbamin devraient de nouveau être associés en défense centrale. Malgré le retour de Scaramozzino, Lala devrait une nouvelle fois officier à gauche, laissant le couloir droit libre pour Ikoko. Au milieu de terrain, la triplette Valdivia – Cyprien – Bourigeaud sera certainement reconduite, alors que les trois joueurs semblent de plus en plus proches de la complémentarité, notamment avec le repositionnement plus bas de Valdivia. Devant, Autret, sorti sur blessure lors du dernier match, devrait tout de même occuper son couloir gauche, alors que Lalaina devrait débuter à droite, tous deux en soutien de Chavarria seul en pointe.

 

La rencontre :

Le FBBP01 marque beaucoup et encaisse encore plus… Soyons optimistes, nous voulons voir des buts à Bollaert pour ce dernier match de 2015 ! Si Lens reste sur une bonne dynamique et espère terminer cette année cauchemardesque sur une bonne note, il va sans dire qu’il faudra se méfier d’une courageuse équipe Burgienne qui arrivera certes fatiguée après son match de coupe, mais qui aura tout de même réussi à coller deux pruneaux à la défense Marseillaise ! Si les corps commencent à fatiguer, Lens a tout de même l’avantage (!) d’être éliminé de toutes les coupes nationales et devrait donc arriver plus frais que son adversaire du jour. Espérons maintenant que les Lensois profite de cet avantage physique pour finir cette première partie de saison bien plus haut qu’ils ne l’avaient commencé !

 

Les compositions probables :

Racing Club de Lens : Delle – Ikoko, A. Ba, Gbamin, Lala – Valdivia, Cyprien, Bourigeaud – Lalaina, Chavarria, Autret
Remplaçants : Vachoux, A. Ba, Olsen, Banza, N’Diaye

Bourg-en-Bresse Péronnas : Callamand - alphonse, Ogier, Traoré, Nsimba - Demebélé, Nirlo, Berthomier - Boussaha, Boujedra, Sané
Remplaçants : Scanella (g.), Goyon, Dimitriou, Damour, I. Ba

 

Racing Club de Lens - Football Bourg-en-Presse Péronnas 01

19e journée du Championnat de France de Ligue 2
Samedi 19 décembre 2015, 14h – Stade Bollaert-Delelis
Arbitre : William LAVIS

A suivre en live-texte intégral sur MadeInLens.com, 100 % passion !

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.