updated 07/12/2016 15:17

RC Lens - Nancy : Service minimum pour Lens

RC Lens AS Nancy Lorraine Taylor Moore victoire 01Dix-septième au coup d'envoi, le RC Lens doit s'imposer, s'il ne veut pas s'enfoncer un peu plus dans les bas-fonds du championnat. Mais face à l'AS Nancy, grosse écurie du championnat et sérieux prétend à la montée, la tâche ne s'annonçait pas aisée. Pourtant, ce sont bien les Lensois qui sont parvenus à tirer leur épingle du jeu. Dans une rencontre qui ne restera pas dans les annales, la volonté artésienne a fait la différence.

 

Sans son capitaine, Pablo Chavarria, remplaçant pour la première fois cette saison, le début de match du RC Lens est marqué par de nombreuses imprécisions. Face au pressing nancéien, le milieu lensois peine à distribuer le jeu. Auteur de plusieurs pertes de balle, Patrick Olsen est en souffrance. Après cinq minutes poussives, les Artésiens prennent le contrôle des opérations. Mais comme bien trop souvent, cette possession est stérile. La circulation du ballon est bien trop lente et les passes trop verticales. Si Lens donne l'impression de maîtriser son sujet, c'est bien Nancy qui se montre le plus dangereux.

En difficulté face la vivacité lorraine en contre, le RC Lens concède deux actions chaudes en moins de deux minutes. Seul et non attaqué aux 20 mètres, Loïc Puyo décroche une frappe que Joris Delle maîtrise en deux temps (18'). Ce même Puyo centre au cordeau à destination de Busin dont la frappe est repoussée sur sa ligne par le portier lensois (20'). A l'inverse, les joueurs d'Antoine Kombouaré ne parviennent pas à mettre N'Dy Assembé à contribution. Le seul frisson dans la surface nancéienne sera à mettre au crédit de Jonathan Nanizayamo, auteur d'une vulgaire simulation (34').

 

A l'instar du match contre Laval, le RC Lens trouve la faille dès le retour des vestiaires. A la suite d'un long rush et d'un contre favorable, Wylan Cyprien parvient à rentrer dans la surface de réparation adverse. Au duel avec un défenseur adverse, le milieu lensois tacle le ballon du bout du pied et trouve le chemin des filets (46'). Le RC Lens marque sur sa première et seule frappe cadrée du match. Efficacité totale. Derrière, Lens a fait le dos rond, en multipliant les petites fautes assez haut sur le terrain. C'est finalement, les Lensois qui se mettent tout seul en difficulté.

Sur une relance manquée, Stéphane Besle est à deux doigts de tromper son propre gardien (69'). Fort heureusement pour lui et ses coéquipiers, le ballon file en corner. Le danger se fera plus pressant dans le dernier quart d'heure. Servi en retrait, Aït Benasser voit sa tentative contrée par le dos de Taylor Moore (81'). Quelques instants plus tard, c'est Joris Delle qui se met en valeur en sortant dans les pieds de Junior Dalé. L'ultime tentative du match est à mettre au crédit de Dème N'Diaye. Servi sur un plateau à la suite d'un bon mouvement collectif, le Sénégalais voit sa tentative échouée sur la barre transversale (91').

 

Sans convaincre, le RC Lens s'impose etdiaye empoche trois points qui vont faire du bien au classement. Avec une seule frappe cadrée en 90 minutes, Lens aura confirmé ses difficultés offensives. Mais pour la première fois depuis fin septembre, les Sang et Or ont gardé leur cage inviolée. Souhaitons désormais que cette rencontre ne soit qu'une étape dans un cycle positif. Et surtout, que les Artésiens parviendront à conjuguer bon résultat prestation convaincante, et ce dès vendredi à Auxerre.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.