updated 09/12/2016 16:16

Le RC Lens de nouveau tenu en échec

RC Lens Stade Lavallois Laval Rachid AlouiAuteur d’une prestation encourageante à Annecy, le RC Lens n’avait pas été récompensé en concédant une défaite assez imméritée. De retour devant son public, le Racing espérait lancer une spirale positive en s’imposant contre Laval. Pris à froid en tout début de match, à la suite d'une erreur de Guirane N’Daw, le Racing Club de Lens n’aura pas démérité. Mais, les hommes de Kombouaré ont traîné comme un boulet ce but rapidement encaissé.

Comme trop souvent, le RC Lens peine à rentrer dans son match. Après un dégagement approximatif de Dème N'Diaye, c'est Guirane N'Daw qui sert - involontaire - sur un plateau Rachid Alioui. Le meilleur buteur lavallois passe devant Cvetinovic et trompe Joris Delle à bout portant (5e). Pris à froid, le Racing se complique la tâche face à une équipe réputée pour sa capacité à tenir un score. C'est une nouvelle fois Mathias Autret qui sonne la charge. A la suite d'un beau numéro personnel, l'ancien Lorientais s'infiltre dans la surface lavalloise et obtient un corner (10e).  Deux minutes plus tard, le meneur de jeu lensois est à la réception d'un centre d'Ikoko, mais sa tentative est de nouveau contrée.

Même menés, les Sang et Or confirment les bonnes intentions entrevues contre Evian. Le Racing confisque le ballon et n'hésite pas à frapper de loin afin de faire sortir la défense lavalloise. La tentative des 25 mètres de Valdivia, difficilement boxée par Lionel Cappone, atteste cette tendance (23e). Mais, cette domination est assez stérile, les attaquants lensois ne parviennent pas à se montrer dangereux dans la surface de réparation adverse. Quant aux Lavallois, ils n'ont plus mis à contribution Joris Delle depuis l'ouverture du score. Les Lensois manquent de précision aux abords de la surface de réparation adverse. Quand ils parviennent à se mettre en position favorable, leurs tentatives manquent fuient le cadre. A l'instar de la tentative trop croisée de Pablo Chavarria (44e).

 

Conscient qu'il y a de la place, Antoine Kombouaré décide de procéder à son premier changement, dès le retour des vestiaires. Christian Bekamenga remplace Guirane N'Daw, une nouvelle fois auteur d'une prestation assez catastrophique. Ce remplacement induit une réorganisation tactique, le Racing passant alors en 442. Kombouaré ne tarde pas à récolter les fruits de ce coaching. Sur la première offensive de la deuxième période, les Lensois trouvent le chemin des filets. A la réception d'un centre en retrait de Mathias Autret, Pierrick Valdivia place une frappe sèche et limpide qui vient s'échouer dans le petit filet de Cappone (47e). Cette égalisation marque le début d'un temps fort côté Lensois. Le Racing intensifie la pression sur les cages adverses.

En moins de dix minutes, les Lensois se montrent plus dangereux qu'en l'espace de toute une mi-temps. Mathias Autret est à deux doigts de donner l'avantage à son équipe, en déviant un dégagement défensif du postérieur (49e). Le meilleur lensois depuis le début de saison se montre de nouveau dangereux quelques instants plus tard, mais sa frappe manque de consistance (52e). Ni Dème N'Diaye (55e), ni Jordan Ikoko (57e) ne parviendront à bonifier ce temps fort. Lens vient de laisser passer sa chance. La rencontre retombe alors dans un faux rythme, tandis que les Lavallois se montrent de nouveau entreprenants, mais demeurent trop brouillons dans la dernière passe. Côté Lensois, les dernières tentatives de N'Diaye (62e, 81e) et Bekamenga (65e) n'inquiètent guère Lionel Cappone.

 

Le RC Lens concède son quatrième match nul de la saison à domicile. Finalement peu inquiétés par une équipe de Laval assez décevante, les Lensois se sont rendus le match bien plus compliqué qu'il aurait dû l’être. Cependant, il y a des motifs d'espoir à retenir de ce match. L'option tactique choisie pour la deuxième mi-temps est à revoir. Certains joueurs donnent le sentiment de monter en puissance. Surtout, on commence à voir un semblant de projet de jeu. Le problème est que Lens n'avance pas. Avec onze points en autant de journées, le RC Lens pointe toujours à la 16e place. Il y a urgence, une urgence de points.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.