updated 09/12/2016 05:38

RC Lens - AC Ajaccio : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion du 1er tour de la Coupe de la Ligue, le RC Lens recevait l'AC Ajaccio. Les Sang & Or se sont inclinés après la séance de tirs aux buts, alors qu'ils ont évolué quasiment une heure à 11 contre 10. Si tout n'est pas à jeter, notamment défensivement, beaucoup de joueurs sont en dessous du niveau qu'on attend d'eux.

Ce mercredi, ce sont Thomas Vandaële et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Ajacciens.

Joris Delle :

- Note de Thomas Vandaële : 6/10

Bien entendu, il est hors de question de le noter sur le sort des tirs aux buts... Jusque là, il avait réalisé un nouveau match complet et solide. Lui qui était incertain a finalement tenu, et bien tenu, sa place. Il est rassurant dans tous les secteurs de jeu et comme on dit, en Ligue 2, on ne réalise rien sans un excellent gardien.
- Note de Christopher : 6/10
Une nouvelle prestation solide du portier lensois qui a très bien fait le peu de boulot qu'il a eu à faire. Efficace sur quelques tentatives lointaines, il a eu le mérite de toujours essayer de relancer vite. 
Kenny Lala :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Encore un match solide pour l'ancien Valenciennois qui semble inépuisable à enchaîner les aller-retours sur son côté droit. Une bonne prestation dans l'ensemble, à tempérer tout de même par pas mal de déchet en fin de match dans les transmissions, notamment une ou deux passes en retrait pas des mieux senties.
- Note de Christopher : 6/10
Prestation intéressante pour l'ancien Valenciennois qui évolue de manière très offensive en se postant quasiment toujours dans la partie de terrain adverse. Encore quelques sautes de concentration sur quelques transmissions mais il a fait le boulot, tant défensivement qu'offensivement.
Loïck Landre :
- Note de Thomas Vandaële : 4/10
Apathique... Il n'a pas montré le même visage que face à Ajaccio, et même s'il a tenu son rôle, il a semblé se reposer sur ses lauriers. Il a pas mal campé derrière, ne tentant pas de venir apporter un plus devant. J'ai bien peur qu'il ait déjà la tête ailleurs... S'il reste, il devra montré un visage plus conquérant !
- Note de Christopher : 5/10
Comme le dit si bien Thomas, Loïck Landre semble bien avoir la tête ailleurs. Il fait le boulot OK, mais ne dépasse plus sa fonction comme il sait si bien le faire. Dommage, surtout lorsque l'on porte le brassard de capitaine. Une autre scène qui indique que sa tête n'est plus à Lens : l'interview à la mi-temps où son rôle de capitaine ne semble lui faire ni chaud ni froid...
Stephane Besle RC Lens 03Stéphane Besle :
- Note de Thomas Vandaële : 7/10
LA satisfaction du match, purement et simplement. Il n'a pas dû perdre un ballon du match, il a été solide, a bien senti les choses, a coupé bon nombre d'actions Ajaciennes. Preuve de son envie et de sa fougue, on l'a vu à deux ou trois reprises en position de latéral pour aller centrer. Derrière, il a bien muselé Fauvergue, ne laissant pas un seul ballon de la tête et tentant de remonter le cuir à chaque interception. Le Racing n'a pas fait d'erreur en faisant revenir cet ancien, qui nous était presque inconnu.
- Note de Christopher : 8/10
Énorme prestation de l'expérimenté défenseur Sang et Or. Son placement et sa hargne lui ont permis de vivre un match tranquille, il a coupé bon nombre de trajectoires pour récupérer facilement le ballon et fut impérial dans les airs. Une énorme satisfaction et des prestations rassurantes pour un joueur qui rendait sceptique les supporters lensois à son arrivée. 
 
Jordan Ikoko :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Sensiblement le même match que Lala. Il s'est montré bien plus à son avantage que face à Metz, plus offensif notamment. Bien qu'il m'ait semblé un poil en-dessous du niveau de Scaramozzino, il a fait son match et aurait pu faire la différence en fin de match quand il a enchaîné les débordements, sans réussite pour autant.
- Note de Christopher : 6/10
Un début de match très compliqué pour un joueur droitier qui évoluait de nouveau sur le flanc gauche de la défense. Ensuite il a pris confiance et ses rushs dans la défense ajaccienne furent très efficaces, surtout qu'il gardait la lucidité pour transmettre proprement les ballons. Dommage qu'il devait toujours évoluer sur son mauvais pied, ce qui ne lui a pas permis d'ajuster correctement quelques centres. 
Benjamin Bourigeaud :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Une note peut-être un peu généreuse, mais pour sa première titularisation de l'année, il n'a pas démérité du tout, grattant un bon nombre de ballons au milieu de terrain et, à l'inverse de N'Daw lors des deux premiers matchs, est venu tenter d'apporter le surnombre devant. Il aurait également pu donner la qualification au Racing à la 54e minute, mais son tir vient s'écraser sur l'extérieur du poteau de Mandanda. Remplacé à la 107e minute par Wylan Cyprien qui n'a pas eu le temps de s'exprimer dans le jeu. Il loupe son tir-au-but, mais je suis contre le fait de s'acharner sur un joueur pour ça... Contrairement à beaucoup de monde apparemment.
- Note de Christopher : 4/10
Les transversales à 35 mètres il maîtrise, pas de soucis. Les passes à 5 mètres c'est plus difficile apparemment. Il cherche à prendre une place de titulaire ? Ce n'est pas avec ce genre de matchs qu'il la gagnera. Il a récupéré quelques ballons mais son utilisation fut plus que moyenne. Ajouté à ça un impact physique toujours déficitaire... Il rate en plus une belle occasion en frappant le poteau de Riffi Mandanda. Suppléé par Wylan Cyprien qui ne s'est pas mis en évidence, une habitude, et qui est tombé dans le piège de la provocation de Riffi Mandanda en frappant du côté que lui avait demandé le jeune portier corse lors de la séance de tirs-aux-buts, erreur de jeunesse on va dire...
Taylor Moore :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Pas un mauvais match de l'Anglais, pas un grand match non plus. Mais il est clair qu'au milieu de terrain, il apporte un réel plus dans l'énergie, il se bat comme un chien, il a également gratté pas mal de ballons, mais n'a pas eu d'apport sur le plan offensif. Remplacé par Christian Bekamenga après l'expulsion de Fauvergue pour apporter un plus offensif. Malheureusement, l'attaquant camerounais est encore loin du niveau auquel on l'attend.
- Note de Christopher : 5/10
Comme pour son jeune coéquipier du milieu-de-terrain, Taylor Moore régale sur les transversales. Mais lui-aussi a pêché sur certaines passes plus faciles et a mis en danger sa défense, surtout en début de match. Par la suite, il y a eu du mieux et sa hargne fait toujours plaisir à voir. Sorti au profit de Christian Bekamenga qui n'est pas encore au niveau et a mangé la feuille en ratant une énorme occasion à la dernière minute dans les six-mètres.
Mathias Autret :
- Note de Thomas Vandaële : 4/10
En dessous du niveau de ses deux premiers matchs, il n'a pas réalisé un mauvais match, mais a vite été cramé. A court physiquement, il n'a pas pesé sur la rencontre et a logiquement cédé sa place à Pierrick Valdivia à la 64e minute. L'expérimenté lensois n'a pas démérité sur cette rentrée, mais n'a pas assez pesé offensivement à un moment où Lens avait besoin d'adresse devant. Il loupe un tir-au-but, qu'il tire mal certes, mais rien ne sert de s'acharner sur un exercice tellement aléatoire.
- Note de Christopher : 4/10
Pas à son avantage le petit Breton. Peu de ballons à négocier et surtout aucune occasion ou situation créée. Remplacé par Pierrick Valdivia qui reste sur la lignée de ses deux dernières saisons : inutile. Soit il se réveille et il se bat pour son club, soit il reste comme tel et il va de plus en plus s'attirer les foudres de Bollaert. Son pénalty tiré n'importe comment, sans conviction, a fini de me convaincre qu'il faut arrêter les frais avec lui.
Lalaïna Nomenjanahary :
- Note de Thomas Vandaële : 4/10
De l'envie, mais beaucoup de déchet. Il avait l'occasion de se mettre en avant, dans un match où Lens a longtemps joué en supériorité numérique et durant lequel ses ailiers auraient dû amener le danger constamment. Un peu trop transparent à mon goût
- Note de Christopher : 4/10
En jouant en supériorité numérique une bonne partie du match, il avait les espaces pour mettre en avant sa qualité première : la vitesse. Ce ne fut que trop rarement le cas et pour un résultat nul car ses centres n'ont jamais trouvé preneur. Son attitude commence à être gênante également : on le voit beaucoup trop râler sur le terrain. 
Artistote Madiani :
- Note de Thomas Vandaële : 4/10
On pourrait écrire sensiblement la même chose que pour le TGV Malgache. L'an dernier, il jouait sans prise de tête, sa tête et sa fougue parlaient pour lui et nous donnaient pas mal d'espoir pour cette saison. Aujourd'hui, son statut a changé, à lui de s'adapter.
- Note de Christopher : 4/10
Qu'arrive-t-il à Aristote Madiani ? Où est le joueur qui ne se posait pas de questions et amenait de la fraîcheur en fin de match la saison dernière ? Il n'a jamais pris le dessus sur son adversaire direct et n'a jamais enclenché la seconde sur ses accélérations.
Jonathan Nanizayamo :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Contrairement à beaucoup, j'ai été assez satisfait de son match. Il est tout de même le premier, depuis le départ de Ljuboja, à savoir jouer dos au but, mais pas avec la même aisance, on est bien d'accord. Il aurait dû obtenir un penalty, ou en tout cas ne pas prendre de jaune pour simulation. Je le trouve plus intéressant et motivé que Bekamenga. Certes, il loupe une sacrée balle de match à la 87e minute lorsqu'il est lancé par Bekamenga et perd son duel face à Mandanda, mais clairement, ses déviations dans son jeu dos au but peuvent devenir vraiment intéressantes.
- Note de Christopher : 5/10
La moyenne car le garçon ne ménage pas ses efforts. Il essaie de jouer en déviation, dos au but, mais à sa décharge ça ne bougeait pas beaucoup autour de lui. Sa technique, un peu à l'image d'Adamo Coulibaly, est un peu rustre. En témoignent certaines conduites de balle, comme celle où il va s'empaler sur Riffi Mandanda alors qu'il avait une belle occasion. Des occasions il en a eu d'ailleurs, mais ne les a pas concrétisées.
 
Le coaching d'Antoine Kombouaré :
- Note de Thomas Vandaële : 4/10
Tout le monde adore AK, mais comme lui-même l'a dit, il n'y a rien à retenir de ce match. C'est une grosse déception pour lui, peut-être un peu moins pour moi (je m''en cale pas mal de la Coupe de la Ligue tiens !), mais espérons aujourd'hui que cette défaite sera un coup sur la tête qui réveillera le coach artésien et son équipe. Il n'a pas su trouver les solutions et n'a surtout pas su déstresser ses tireurs avant la séance fatidique. Un match référence de ce qu'il ne faut plus faire ? Espérons pour lui.
- Note de Christopher : 4/10
L'équipe alignée était intéressante mais AK n'a pas réussi à travailler une animation qui aurait du permettre aux Sang et Or de se qualifier. Derrière son équipe tient le baraque, mais passé le milieu de terrain ça devient très compliqué. Pourquoi fait-il entrer Pierrick Valdivia ? Ce dernier doit disposer d'un totem d'immunité pour toujours être titulaire ou alors entrer en jeu car son apport est infime. La Coupe de la Ligue c'est déjà du passé pour le Racing et c'est bien dommage car ça permet de jouer des matchs sympas et d'offrir du temps de jeu à certains élèments. 
 
La prestation de l'AC Ajaccio :
- L'avis de Thomas Vandaële :
Nuls et individualistes avant l'expulsion de Fauvergue, soudés après... Les Ajacciens ont réussi une seconde partie de match parfaite, faisant le dos rond face aux attaques lensoises. Ils ont résisté et sont arrivés avec un moral gonflé à bloc pour les TAB. Le résultat, on le connaît, il n'y a rien d'autre à dire sur leur match.
- L'avis de Christopher :
Une première période intéressante et puis plus rien par la suite, surtout suite à l'expulsion de qui vous savez. Les Corses ont alors décidé de défendre à 10 dans ou devant leur surface et ça a fonctionné car leur gardien fut mis en confiance par les quelques timides occasions nordistes. Les hommes d'Olivier Pantaloni n'attendaient qu'une chose : les tirs au but. Bravo à eux ils ont réussi le coup parfait. Un point que je souhaitais aborder, comment Mouaad Madri a-t-il pu rester sur le terrain ? Lors de la rencontre, les commentateurs précisent que le jeune homme avait failli casser la jambe d'Ezequiel Lavezzi la saison dernière : quand on voit son attitude sur le terrain, on se rend compte qu'il semble prendre tous les risques pour attraper les ballons, donnant d enombreux coups et quitte à mettre en danger son adversaire direct. Une attitude plus que douteuse...
 
Image : LogoGraphik

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.