updated 09/12/2016 16:16

L'ANS veut lever l'interdiction de déplacement des supporters

Public supporters RC Lens 04Après les attaques terroristes en région parisienne du 13 novembre dernier, les déplacements des supporters ont été interdits par le Ministère de l'Intérieur pour la Ligue 1, la Ligue 2 et les Coupes nationales au moins jusqu'au 13 décembre prochain.

L'Association Nationale des Supporters veut lever cet interdiction dans une lettre de son président, Pierre Revillon (Red Tigers) adressée à Bernard Cazeneuve.

La lettre de l'Association Nationale des Supporters :

L’Association nationale des supporters (ANS), que je préside, a pris connaissance des nouveaux arrêtés portant interdiction de déplacement des supporters visiteurs pour l’ensemble des rencontres de Ligue 1 et de Ligue 2. L’Association nationale des supporters a parfaitement conscience que la situation actuelle commande l’emploi des forces de l’ordre à des tâches prioritaires et ne remet pas en cause ces impératifs. Toutefois, nous regrettons le caractère général des interdictions de déplacement (1) et l’absence de concertation préalable entre votre ministère et les associations représentatives de supporters (2). Par ailleurs, la teneur d’une partie des motivations fondant ces mesures pointe inutilement du doigt les supporters (3).

1. Le caractère général des interdictions de déplacement prises à l’encontre des supporters visiteurs nous paraît excessif. Il est incontestable que les dizaines de matchs concernés sont autant de situations différentes qu'il convient de traiter de façon cohérente. En vertu du principe de subsidiarité, il nous semble souhaitable de laisser le représentant de l’Etat dans chaque département déterminer les mesures adaptées, selon les circonstances de temps et de lieu le concernant. Si, dans le contexte actuel, tous les déplacements de supporters sont interdits, comment ferez-vous lors du prochain Championnat d’Europe ?

2. Notre association considère que la concertation préalable entre les autorités préfectorales, les clubs et les associations de supporters est de nature à permettre une organisation sereine des déplacements des supporters visiteurs. A ce titre, nous regrettons qu’aucune concertation n’ait précédé vos récents arrêtés. Les associations de supporters, et notamment l’ANS, sont ouvertes à la discussion. A Rennes, elles ont récemment montré leur savoir faire en organisant, en étroite relation avec la Préfecture et le club rennais, le déplacement de supporters parisiens. Cet exemple nous semble devoir faire jurisprudence. Il montre que l’on peut revoir à la baisse les besoins en effectifs de police lorsque l’on réalise ce travail en amont.

3. Vos arrêtés d’interdiction des déplacements reposent sur deux motivations dont une nous paraît très contestable. Votre seconde motivation tient à la volonté de « contenir les troubles qui seraient causés par des supporters en déplacement ». Cet argument nous paraît particulièrement contestable puisque il laisse, une fois encore, entendre que les supporters sont des fauteurs de trouble. Une nouvelle fois, vous cédez à la tentation de l’amalgame supporters - hooligans. Partout en France les supporters ont montré qu’ils font corps, ensemble, dans le recueillement et l’hommage aux victimes. Le soutien appuyé des supporters marseillais à l’endroit de l’ensemble des Parisiens est à cet égard l’illustration marquante d’un mouvement général de solidarité, de sagesse et de respect. En conclusion, l’Association nationales de supporters souhaiterait : - l'arrêt des interdictions généralisées de déplacements de supporters ;

- participer aux discussions préalables à la mise en place des mesures de gestion des supporters pour les matchs de football ;

- servir de relais entre les autorités préfectorales et les associations de supporters ;

- la prise en compte des préconisations issues de ces discussions ;

- l’arrêt de la stigmatisation des supporters à l’appui d’éventuelles nouvelles mesures d’interdiction ponctuelles de déplacement.

Je vous prie, Monsieur le ministre, de bien vouloir croire en l’expression de mon profond respect.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.