updated 06/12/2016 12:56

Bernard Caïazzo : « La L1 a été obligée de prendre ses distances avec la L2 »

AS Saint Etienne Bernard CaiazzoTrès fortes cet été avec la scission entre Première Ligue et l'UCPF, les tensions entre la Ligue 1 et la Ligue 2 s'étaient apaisées ces dernières semaines, mais l'UCPF a intenté un recours contre la LFP et sa décision de désigner Première Ligue comme syndicat représentant des clubs lors de son dernier conseil d'administration.

Face à l'attitude de l'UCPF et de son président Guy Cotret, Bernard Caïazzo (président de Première Ligue) dénonce la position du syndicat et confirme que les clubs de Ligue 1 ne veulent plus négocier avec ceux de Ligue 2.

Comment la Ligue 1 a-t-elle réagi au référé intenté par l'UCPF ?

« Ce référé inutile, stupide et perdu par l’UCPF a pour conséquence de faire capoter une négociation qui était proche d’aboutir. La L1 a été obligée de prendre ses distances avec la L2. Guy Cotret en porte la lourde responsabilité. Tout, dans son attitude, montre qu’il n’avait guère envie d’accepter un compromis. Sinon, comment expliquer son agressivité permanente dans les réunions ? Comment comprendre son activisme médiatique et, surtout, l’absence de communication avec ses collègues de Ligue 2 qui ignoraient sa stratégie judiciaire. Dans ce contexte, les clubs de Ligue 1 ne souhaitent plus poursuivre les négociations. Et peu importe les conséquences. Ils ont décidé de renoncer à accorder à la Ligue 2 les garanties financières sur la période de dix ans, précédemment évoquée. Je le regrette profondément, mais il s’agit de la position unanime de Première Ligue. Nous irons jusqu’au bout des procédures judiciaires. »

Que vont faire les clubs de L1 désormais ?

« Ce qu’ils s’étaient promis de faire : tout mettre en œuvre pour fortifier le football français. Ils n’abandonneront sûrement pas la Ligue 2 mais ils agiront par le biais de rapports plus individualisés. La solidarité sera moins collective. Les clubs de Ligue 2 qui, depuis six mois, ont eu pour seule préoccupation de montrer leurs muscles en seront peut-être pour leurs frais. C’est dommage : nous avons toujours affirmé que la Ligue 2 devait être considérée comme un allié face aux clubs étrangers. »

Source : L'Equipe

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.