updated 05/12/2016 05:34

« Une double cassure entre le monde pro et amateur et entre la L1 et la L2 »

Ligue 2 LFPAlors que le conflit entre la LFP et la FFF au sujet des montées et relégations entre la Ligue 1 et la Ligue 2 persiste et enfle, les présidents du Paris FC et de Clermont, Pierre Ferraci et Claude Michy, évoquent les raisons de cette cassure nette également entre la Ligue 1 et la Ligue 2, soulignant la volonté des clubs de l'élite de s'approprier la part des droits TV attribuées à la Ligue 2.

Pierre Ferracci, le président du Paris FC : « On a maintenant une double cassure entre le monde pro et amateur et entre la L1 et la L2. Il faut que Le Graët et Thiriez s'entendent pour remettre de l'ordre dans tout ça. Quand la Fédé et la Ligue ne s'accordent pas, on (la L 2) est les dindons de la farce... » « Les deux descentes, c'est un ballon d'essai. Certains considèrent que le gâteau français ne peut plus grossir et qu'il vaut mieux être moins pour se le partager. » « Tout s'est fait dans la précipitation. On lorgne vers les 90 M€ de la L 2, mais ce n'est pas ça qui va boucher le trou avec les autres pays... On parle de sécuriser les investisseurs, mais on fait tout pour les lasser. »

Claude Michy (Clermont) : « C'est un passage en force. Des maladresses se sont ajoutées les unes aux autres. Et quand les gens ont l'impression de se faire marcher dessus, ils n'aiment pas ça... » « La situation actuelle fait qu'il faut des évolutions. Mais, quoi qu'il se passe, il faut que le foot retrouve un peu de sérénité en France. »

Source : L'Equipe

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.