updated 06/12/2016 17:10

Fabrice Vandeputte : « Une victoire logique »

Fabrice Vandeputte RC Lens CN U19 02Victorieux du PSG ce samedi, les CN U19 du RC Lens continuent sur leur bonne série et Fabrice Vandeputte ne peut que s'en féliciter. Mais si l'entraîneur lensois s'avère content de la première période, il pointe du doigt le manque de réalisme offensif de son groupe, qui aurait pu assurer plus facilement son succès et s'éviter une fin de match plus délicate.

« On a réalisé une très bonne première mi-temps, et l'on aurait même pu tuer le match juste avant la pause mais l'on manque le quatrième but et, sur le contre, on prend le 3-1. Dès lors, la situation n'est plus du tout la même. En seconde période, on est parvenus à bien les contenir : les Parisiens ne se sont pas procurés beaucoup d'occasions. Nous aurions même pu aggraver la marque en contres. Finalement, c'est Paris qui inscrit un second but à cinq minutes de la fin. On a fait le dos rond, et on a bien tenu. C'est une victoire logique mais qui aurait pu être acquise à la mi-temps. Le score ne reflète pas le nombre d'occasions que l'on a eues. On a manqué d'efficacité. Maintenant, c'est vrai que l'on a subi en seconde période car il fallait bien que les Parisiens se réveillent. Ils avaient quand même des joueurs de qualité qui ont gagné le Championnat d'Europe. Il ne faut pas non plus sous-estimer l'adversaire qui fut vraiment de qualité. »

Source : RCLens.fr

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.