updated 05/12/2016 14:28

Philippe Brunel : « Georges Tournay avait bavé sur moi et certains joueurs »

Philippe Brunel RC LensA l’été 2001, Philippe Brunel quitte le RC Lens pour rejoindre l’OM. Pour So Foot, l’ancien Lensois revient sur les conditions de son transfert et notamment sur les mois qui ont précédé son départ. Et l’ailier gauche pointe clairement du doigt Georges Tournay, qu’il considère comme coupable d’avoir terni son image au sein du club Sang et Or.

« C'était un club que j'adorais plus jeune, Waddle, Papin, Abedi Pelé, ils me faisaient rêver. Alors en 2001, quand j'ai eu l'opportunité de signer, je me suis dit pourquoi pas. Et puis à Lens, je commençais à faire partie des lofteurs. Avec Rolland Courbis, et encore plus avec Georges Tournay, ça ne s'est pas bien passé. On n'avait pas accroché. On avait des points de vue différents sur la manière de manager. Il ne me faisait jouer que les matchs pourris et pas les matchs importants. Ensuite, c'est Joël Muller qui arrive. Je me suis dit « super » , parce que je sais que Joël Muller voulait me faire venir à quasiment tous les mercatos lorsqu'il était à Metz. Et puis en fin de compte, j'ai su longtemps après que Georges Tournay avait bavé sur moi et certains joueurs en disant qu'on était des fouteurs de merde. J'ai été surpris, je suis passé numéro trois derrière Stéphane Pédron et Ludovic Delporte sans trop savoir pourquoi. Je n'ai su que beaucoup plus tard le pourquoi du comment. Du coup, je suis allé voir ailleurs, à Marseille. »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.