updated 07/12/2016 15:17

Serge Aurier : « Je m’excuse et j’espère qu’ils vont les accepter »

Serge Aurier RC LensAprès sa vidéo stupide où il s'en prend à Laurent Blanc, à Zlatan Ibrahimovic et Salvatore Sirigu, Serge Aurier assume sa connerie et accepte les sanctions qui lui seront infligées. Dans L'Equipe, l'ancien Lensois présente aussi ses excuses à son entraîneur et ses coéquipiers du PSG.

A quel moment vous êtes-vous dit que vous aviez fait une énorme bêtise ?

(il ne répond pas à la question) « Je m’excuse vraiment auprès du coach. Il a fait beaucoup pour moi, m’a permis d’être dans ce collectif-là, sans doute l’un des meilleurs au monde. Toute la journée, ça m’a travaillé. Je suis vraiment déçu. Mon cas personnel, on peut le régler en interne. Le plus important, c’est l’équipe, qui est à deux jours d’un match important. » 

Avez-vous parlé avec le coach ou des joueurs cet après-midi ?

« Je n’ai pas eu le temps. Il y a eu tellement de mouvements autour de ça… Il fallait d’abord que je m’excuse et j’espère qu’ils vont les accepter. C’est quelque chose que j’ai fait sans me prendre au sérieux. Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait. »

Comment appréhendez-vous les retrouvailles avec le coach et le vestiaire ?

« Je suis prêt à assumer toutes les conséquences. Je ne suis pas du tout fier de l’image que je véhicule. J’assumerai donc les sanctions sportives ou bien les confrontations avec les gens du vestiaire. »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.