updated 11/12/2016 17:00

El-Hadji Diouf : « Il n’y a pas eu un plus grand ambassadeur qu'El-Hadji Diouf ou la génération 2002 »

El Hadji Diouf RC LensRevenu au Sénégal, El-Hadji Diouf continue d'avoir un boulard pas possible, parlant de lui à la troisième personne. Pour So Foot, l'ancien Lensois revient notamment sur son importance extraordinaire (attention, ironie) pour le Sénégal et l'histoire de son pays.

« Le père de la nation, c’est le président de la République. Aujourd’hui, pour que les choses changent, il faut qu’on soit dans le système et qu’on fasse bouger les choses. Comme son Excellence m’a dit, et Abdoulaye Wade me l’a aussi dit, il n’y a pas eu un plus grand ambassadeur qu'El-Hadji Diouf ou la génération 2002. Dans le sport ou bien même dans tout. Qui a le mieux vendu le Sénégal ? C’est la génération 2002 et El-Hadji Diouf, qu’on le veuille ou non. Avant 2002, t’allais en Angleterre, tu disais le Sénégal, on te demandait «  C’est où ?  » T’étais obligé de préciser à côté de la Gambie, parce que les Anglophones ne connaissaient que la Gambie à l’époque. Après 2002, tout le monde connaissait le Sénégal. En fait, le plus important, et le truc qui a fait le plus de buzz, c’était d’avoir joué le match d’ouverture. Le match d’ouverture d’une Coupe du monde est plus regardé que la finale. »

Tags de l'article El-Hadji Diouf ancien Lensois

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.