updated 05/12/2016 05:34

Ludovic Baal : « On n'a rien à reprocher aux joueurs »

Ludovic Baal RC LensParti à Rennes lors du mercato estival, Ludovic Baal revient ses années au RC Lens pour So Foot, et notamment sur la dernière saison qui a vu les difficultés sportives (groupe lensois restreint, aucun recrutement, blessures...) et extrasportives se cumuler alors que les Sang et Or retrouvaient la Ligue 1.

Et l'ancien Lensois dédouane les joueurs de toute responsabilité concernant la relégation finale en Ligue 2, rejetant la faute sur les dirigeants lensois.

Manque de bol encore, le second club de ta carrière, Lens, subit lui aussi des difficultés financières à partir de 2014. Comment tu as vécu ce retour en Ligue 1 avec en parallèle le psychodrame Mammadov ?

« On n'a rien à reprocher aux joueurs, on s'est tous donné à fond. Il nous a manqué des joueurs pour nous maintenir, mais on n'a pas été si mauvais. Il y a pas mal de matchs qu'on aurait dû gagner et qu'on a perdus par manque d'expérience. Jusqu'à décembre, on n'était pas relégables, mais à partir de janvier, on n'avait plus de fraîcheur. On a tout donné, mais cela n'a pas suffi, je n'ai pas de regrets. Les rumeurs sur le possible dépôt de bilan ne nous ont pas affectés, on était dans notre bulle. Ce que l'on vivait à l'intérieur était incroyable, il n'y avait aucun conflit, une vraie unité. Les journalistes parlaient autour, alors qu'à l'intérieur, on ne ressentait pas les problèmes, tout tournait. »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.